Aïd Al-Adha : et les enfants alors ?

Par RZ

Publié le 5 octobre 2014
Rubrique : Famille

Pour nous autres, grands enfants ayant vécu dans un pays de tradition chrétienne, les périodes de Noël peuvent être des moments de nostalgie. Des moments qui nous font rêver alors même que nous n’avons jamais fêté Noël. Mais en tant que parents, que pouvons-nous faire pour que nos enfants profitent de Aïd Al-Fitr et de Aïd Al-Adha comme il se doit ?

Une décoration festive et adaptée

Votre intérieur est la trame de cet événement. Sachant que l’état de votre maison reflétera l’état d’esprit de chacun, l’ambiance doit être festive et joyeuse. En ce qui concerne la décoration, on peut opter pour un thème festif simple, avec des couleurs, des ballons, et tout ce qui constitue l’idée d’une fête normale. On peut également rechercher à faire une décoration plus “poussée”, plus appropriée pour Aïd Al-Adha.

Le thème du mouton peut être un très bon thème, en lien avec les animaux, la nature. Donc on peut faire jouer les couleurs de la nature, les fleurs, ou les plantes, ou encore les animaux. Pour les tous petits, le thème de la ferme pourrait convenir : ils s’amuseront bien à répéter les bruits et les noms des animaux. Beaucoup utilise également le thème du ciel, de la lune, des étoiles, avec des lampions, des bougies.. Même si on peut penser que ce thème est plus approprié pour Aïd Al-Fitr.

À défaut de trouver une décoration toute prête, libérez votre créativité et impliquez vos enfants. Vous pouvez customiser des lampions ou des lanternes, créer des guirlandes, coloriez des dessins, faire des gâteaux … Mettez-vous d’accord ensemble, et avant le jour J, puis décorez la maison en famille. Tout ceci contribuera à rapprocher les membres de la famille et surtout à préparer psychiquement les enfants à la fête qui les attend !

Une fête pour partager

Aïd Al-Adha est surtout une fête de partage. Pour rappel, l’animal sacrifié n’est qu’à un tiers le nôtre. Le deuxième tiers est destiné à des personnes dans le besoin, et le troisième tiers est destiné à nos convives. Alors surtout, n’oubliez pas et n’hésitez pas à convier vos amis, notamment des personnes n’ayant pas de familles, ou des convertis à l’islam qui très souvent ne savent pas avec qui passer ces jours de fêtes. Faites en sorte qu’ils ressentent la fraternité islamique. Et n’oubliez pas qu’ainsi vous contribuerez à inculquer cette valeur à vos enfants.

Les Vêtements des enfants

Qui dit Aïd dit vêtements de fête. Alors permettez à vos enfants de se sentir beaux ce jour-là avec des beaux vêtements, propres, surtout bien repassés. La coutume veut que ces vêtements de fêtes soient neufs, parce qu’ils sont également considérés comme étant des cadeaux. Pensez à les préparer la veille avec les enfants, ils seront très excités et attendront le lendemain avec impatience !

Les cadeaux à offrir

Qui dit fêtes importantes, dit forcément cadeaux, surtout pour les enfants ! Chaque Noël, ils voient leurs petits camarades gâtés par leur famille ! Ils ont aussi besoin d’être gâtés. Aussi, apprenez-leur à faire des cadeaux à leurs frères et sœurs, à leurs parents, aux gens qu’ils aiment. Sans pour autant dépenser une fortune, même s’il est important de savoir retirer de soi, de son avoir pour faire plaisir. Cela renforce les liens de recevoir un cadeau de son frère ou de sa sœur.

Pour qu’ils puissent le faire spontanément, sans que vous leur fassiez remarquer, faites vous-même des cadeaux à vos biens aimés, à votre partenaire, à vos parents, à vos frères et sœurs… De la sorte, instinctivement, les enfants penseront eux aussi à offrir. N’oubliez pas qu’un cadeau n’est pas forcément quelque chose d’acheter. Il peut très bien être quelque chose de fait, une petite chose sur laquelle vous avez donné un peu de votre temps et de votre créativité. Ce genre de petits cadeaux (un livret de poème, un album de souvenirs, un objet fait main, etc.) sont en général bien plus touchant.

Les activités de la journée

Tout d’abord, il y a des activités rituelles, qui sont répétitives lors de chaque fête. Elles doivent devenir une habitude, notamment celle de l’histoire du Prophète Ibrahim (que la paix soit sur lui). On peut prendre un peu de temps la veille de la fête, avant de dormir, pour raconter l’histoire de ce fabuleux Prophète qui est également l’ami de Dieu, en mettant un accent sur l’épisode du sacrifice d’Ismaël. On peut, pour ajouter un peu de peps et créer une ambiance propice, en disposant des bougies, ou en se déguisant en personnage de l’époque. Les petits adoreront.

Pour les enfants en âge de comprendre, on peut également organiser une visite à la ferme durant les 3 jours de fête étant donné qu’on parle de sacrifice d’un animal dans le but de s’en nourrir. On peut très bien profiter de cette occasion pour enseigner le respect qu’un musulman doit avoir envers toutes les créatures de Dieu.

Les visites chez la famille, les amis ou les invitations devraient également faire partie intégrante de la fête et rentrer dans les habitudes. S’il fait beau, on peut organiser un barbecue. S’il pleut, on peut se remémorer le passé ensemble en regardant les photos des aïd précédents.

Le but est de créer un moment où chacun s’amuse, ressent la joie et le bonheur d’avoir des êtres chers à ses côtés. Mettre nos problèmes quotidiens de côté, revoir sa famille ou les contacter. Un jour de don, de don de soi, de sa joie, de bonheur à nos biens aimés. Un jour de rappel dans la joie.

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This