fbpx

Babydriver934 dénonce la délation, la police l’embarque !

Depuis le discours d’Emmanuel Macron et sa société de vigilance, rien ne va plus. Après quoi il y a eu les signaux faibles de Christophe Castaner, et l’enfer a commencé. À la suite du scandale de l’université de Cergy, le prankeur babydriver934 a voulu dénoncé l’ambiance islamophobe avec humour, mais apparemment pas tout le monde a le droit de faire de l’humour.

Babydriver934, et son prank à l’université de Cergy

Si vous n’avez pas suivi les actualités, sachez que l’université de Cergy a défrayé la chronique parce qu’un document interne a été transmis au corps enseignant. Et pour cause, ce document reprenait les signaux faibles de Castaner, mais de façon plus détaillés, pour que les professeurs dénoncent leurs étudiants qui pourraient remplir des critères au final très subjectifs.

Alors pour dénoncer l’absurdité de ces signaux faibles, le prankeur Babydriver934 a fait l’expérience à l’université de Cergy le 17 octobre. Une expérience réalisée avec humour. D’ailleurs, les étudiants dans l’amphithéâtre sont visiblement amusés de la situation.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vous aussi comme la fac de cergy signalez les élèves radicalisés

Une publication partagée par Baby Driver (@babydriver934) le

Une perquisition et une course poursuite s’en sont suivies

Dans la vidéo du prank, on entend Babydriver934 plaisanter avec la professeur sur son possible signalement. Mais ça n’a pas loupé. Moins de 48h plus tard, une équipe de policiers cagoulés a débarqué chez ses parents, provoquant la panique de sa mère. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La police est venu me chercher 🤦🏻‍♂️

Une publication partagée par Baby Driver (@babydriver934) le

N’étant pas chez lui au moment de la perquisition, a donc débuté une traque pour le retrouver. Babydriver934 avait prévu d’aller à Disneyland, alors la police a mis en place un dispositif pour l’attraper. C’est là qu’une course poursuite de deux heures a démarré se concluant par son arrestation le 20 octobre. Durant cette course poursuite, Babydriver934 a pris le soin de filmer des storys Snapchat de cette cavale. Des storys à la fois drôles du fait de la situation plutôt cocasse. Mais aussi attristantes lorsque l’on comprend la raison de cette course poursuite. 

Comme il le dit lui-même, la réaction de la police est totalement dispropotionnée. Que ce soit au regard de son prank et de la réaction qui s’en est suivi. Ou bien que ce soit au regard du fait que ces signaux faibles sans aucune importance réelle, peuvent mener à des perquisitions et des arrestations arbitaires. Nous revoilà donc au lendemain de l’état d’urgence… Dans une France où la liberté d’expression, et le droit de rire est à géométrie variable …

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This