Comment éviter la chute de cheveux saisonnière ?

Par SamB

Publié le 3 mars 2015
Rubrique : Beauté

La fameuse chute de cheveux saisonnière, une période que l’on redoute, et qui peut se transformer en une période particulièrement angoissante pour certaines !

Comprendre la chute de cheveux

En moyenne, la vie d’un cheveu chez l’homme est d’environ 3 ans. Pour la femme, c’est plus long, il varie entre 4 à 6 ans. Durant cette période, le cheveu croît sans relâche. Quand il meurt, un autre cheveu le remplace. Le cycle d’un cheveu est composé de trois phases :

  1. Le cheveu est en phase de croissance (durée entre 3 à 5 ans). La kératine est bien présente tout au long de cette phase qu’on appelle Anagène.
  2. Le cheveu est entre la vie et la mort (durée 15-20 jours). Il s’arrête de croître mais ne tombe pas, car il va attendre le nouveau cheveu pour le remplacer. Cette dégradation s’appelle la phase Catagène.
  3. Le cheveu se met en repos (durée entre 2 à 3 mois). Il est donc bien mort et attend de tomber. Il reste sur la tête en attendant que la racine du nouveau cheveu soit assez fort pour le déloger. Cette phase s’appelle la phase Telogène. Naturellement, le jeune cheveu arrive pour repousser le cheveu mort. Le cheveu tombe, c’est la phase de la chute. Ce cycle se boucle et redémarre avec la première phase (anagène).

Lorsque ces différentes phases ne sont pas respectées dans la durée, interviennent les chutes précoces, car le cheveu n’a pas eu le temps de se renforcer et de croître correctement. Il tombe plus tôt, le cheveu repousse de plus en plus fin jusqu’à ne plus repousser du tout.

Pour ce qui est de la chute de cheveux saisonnière, elle ne dure pas plus de 4 à 6 semaines. Les rayons solaires augmentent la sécrétion d’hormones qui joue sur la croissance des cheveux. Pour certaines, cette chute passe inaperçue, pour d’autres la perte peut être 2 fois plus importante que la normale et donc peut atteindre le moral.

Comment y remédier ?

On peut traiter cette chute par différents moyens. Il faut savoir que les différents traitements ne joueront pas sur la chute en elle-même, mais sur les repousses.

  • Massez votre cuir chevelu : Pour que vos racines de cheveux bénéficient convenablement des bienfaits de vos masques capillaires, il faut que votre cuir chevelu soit souple. Pour cela vous devez bien masser pour l’assouplir un maximum. L’occasion de stimuler la micro-circulation au niveau du bulbe, et favoriser la vitalité et la pousse du cheveu. Il faut masser doucement du bout des doigts en geste circulaire, ou bien par « pincement ».
  • Attention aux produits irritants : Il faut également faire attention au choix du shampoing. Prenez ceux qui ont le moins de silicone ou autres produits irritants. Les shampoings bio sont plus appropriés, car plus doux et respectueux de la fibre capillaire. D’ailleurs, lavez-vous avec de l’eau pas trop chaude (sinon il y aura excès de séborrhée). Et évitez les laques, et lisseurs trop chauds.
  • Faites des bains d’huile : Les huiles végétales combinées aux huiles essentielles sont également très appréciées des cheveux. Un mélange facile à réaliser : 4 c à s d’huile de nigelle, 1 c à s d’huile de ricin, et quelques gouttes d’huile essentielle. Attention ces mélanges ne conviennent pas à une femme enceinte ou allaitant. (Cette combinaison d’huile est à appliquer avant le shampoing, si possible à laisser poser durant toute la nuit).
  • Surveillez votre alimentation : Le bien-être des cheveux passe également par l’assiette. Veillez à avoir un régime sain et varié. Consommez des protéines (jaune d’œuf, poisson, viande, lentilles) et des sources d’acides aminés (cystine) pour permettre la synthétisation de la kératine. Mais consommez également du fer (persil, soja, cacao, spiruline etc). Le fer joue un rôle important dans la synthèse de l’hémoglobine, qui permet l’oxygénation du bulbe du cheveu. La vitamine C (jus d’orange) facilite l’absorption du fer. Attention au thé, car il en limite l’absorption. La vitamine B (viandes blanches, poisson gras, céréales) participe à la transformation de la méthionine en cystéine, bénéfique à la pousse du cheveu.
  • Les compléments alimentaires en soutien : Vous pouvez faire une cure de compléments alimentaires pour vos cheveux. Ou bien juste de la levure de bière. C’est un véritable coup de pouce durant la période des chutes saisonnières.

Autres astuces

N’hésitez pas à dormir avec un foulard en soie ! Ou bien d’avoir une taie d’oreiller en soie. La soie est thermorégulatrice et respecte l’hydratation de vos cheveux. Elle permet également à vos cheveux de ne pas s’emmêler, de ne pas frotter, et donc d’éviter les fourches et que le cheveu se casse.

Autre point important, protégez vos cheveux du froid et de la chaleur (hijab, bonnet, chapeau). Les différences de température peuvent agresser vos cheveux et les rendre très cassants.

Si la chute de cheveux est vraiment problématique, il ne faut pas hésiter à aller voir un dermatologue afin d’obtenir une analyse plus approfondie des causes de la chute. Le dermatologue peut vous diriger sur vers des traitements médicalisés pouvant régler le souci.

Vous voilà informée, et prête à minimiser cette chute de cheveux si redoutée !

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This