Coronavirus et épidémie : récompense du martyr en restant chez soi !

Par Ayah

Publié le 26 mars 2020
Rubrique : Les essentiels

“Le coronavirus ne touche pas les musulmans !”. Oui, mais seulement s’ils respectent l’obligation de rester chez eux comme le Prophète Muhammad (salalahou 3aleyhi wa salam) l’a ordonné en cas d’épidémie et de pandémie. Surpris ? Pourtant, il n’y a pas de quoi, c’est la sunna (voie prophétique) !

La récompense du martyr pour ceux qui restent chez eux

Les épidémies sont des châtiments de Dieu mettant en péril la vie des êtres humains. Mais elles sont aussi une miséricorde pour les croyants qui placent leur confiance en Dieu. Et c’est pourquoi, ceux parmi les musulmans qui obéissent aux ordres, et le font avec confiance seront récompensés d’une manière extrêmement importante. Jamais une telle récompense a été aussi “facile” à obtenir. Il suffit de rester chez soi avec patience, espoir, et taqwa.

Le Prophète (salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Le ta3oun (épidémie de maladie contagieuse et mortelle) est un châtiment qu’Allah envoie sur qui Il veut, et qu’Il a mis comme une miséricorde pour les croyants. Lorsque le ta3oun est présent et que le serviteur reste dans sa ville (chez lui) en patientant et en sachant qu’il ne sera touché que par ce qu’Allah lui a écrit il obtient alors l’équivalent de la récompense du martyr » Rapporté par Bukhari, d’après Aïsha (qu’Allah les agrée).

Dans le contexte du coronavirus, notre responsabilité de musulman est de respecter le confinement. Et ce, même si vous aviez l’habitude de sortir tous les matins. Ou bien que vous êtes en bonne santé. Devant Dieu, ce n’est pas une excuse. Alors soyons tous patients en cette période qui est dure pour tout le monde. Et soyons exemplaires des valeurs islamiques si humaines et pleines de bon sens.

La question du Qadar d’Allah (volonté de Dieu) dans l’épidémie

Le hadith précédent soulève la question de la contagion par la permission d’Allah. En effet, ne seront touchés que ceux pour qui il a été écrit qu’ils seront contaminés. Et ce, malgré toutes les précautions prises pour éviter la contamination. Un point qui prouve que ce n’est pas parce que nous sommes musulmans que nous sommes protégés. Nous sommes des êtres humains soumis au Qadar d’Allah soubhana wa ta3ala quels que soient : notre foi religieuse, notre sexe, notre lieu de vie, notre couleur de peau…

Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a dit : « J’étais une fois assis en croupe sur la monture du Prophète quand il me dit : « Observe les commandements d’Allah et Il te préservera. Observe les commandements d’Allah et tu le trouveras à tes côtés. Quand tu demandes quelque chose, demande-la à Allah. Quand tu as besoin d’aide, demande-la à Allah. Sache que si tout le monde s’associait pour te faire du bien, ils ne pourront te faire que le bien qu’Allah a déjà écrit pour toi. Et sache que s’ils se rassemblaient tous pour te faire du mal, ils ne pourraient te faire que le mal qu’Allah a déjà écrit pour toi. Les plumes ont été levées et l’encre a séché » Rapporté par Tirmidhi (qu’Allah l’agrée).

Il est donc important de comprendre qu’une épidémie est un châtiment de Dieu contre un peuple ou toute l’humanité. Mais c’est surtout une décision d’Allah soubhana wa ta3ala. Et par conséquent, la contamination est aussi le résultat du Qadar.

Comprendre et assumer sa responsabilité

Croyez-le ou non, mais en cas d’épidémie, nous avons tous une responsabilité de près ou de loin dans ce qui se passe. La première résidant dans notre cœur et notre lien avec Dieu. La deuxième responsabilité réside dans le respect strict des ordres donnés par le Prophète Muhammad (salalahou 3aleyhi wa salam) au quotidien et en cas d’épidémie. Une calamité de ce type nous reconnecte à la réalité de la vie : notre responsabilité les uns envers les autres, et les conséquences de l’oubli de cette responsabilité.

Aujourd’hui, c’est plus de la moitié de l’humanité qui est en confinement. Parmi eux, les musulmans qui sont privés d’accéder dans les mosquées par Allah soubhana wa ta3ala Lui-même. Ça fait réfléchir n’est-ce pas ? La responsabilité d’une telle interdiction ne peut se trouver que chez les musulmans. C’est pourquoi nous sommes invités à doubler d’efforts dans les actes d’adorations en cette période de pandémie du coronavirus. Sans compter que nous nous trouvons actuellement dans le mois de cha3ban qui est un mois durant lequel on doit se préparer spirituellement à l’arrivée du ramadan.

En cette période, nous devons faire beaucoup d’istighfar (demande de pardon), beaucoup de méditation sur nos vies, nos actions, nos relations avec les gens, nos intentions… Nous devons faire des dou3as pour nous, pour les autres, pour le monde. Nous devons nous reconnecter à Dieu. Et quoi de mieux qu’une épidémie pour le faire ?

Rester chez soi en période d’épidémie, c’est se protéger soi-même. Mais c’est surtout protéger les autres et donc limiter les dégâts à petite, moyenne ou grande échelle. Comprenons notre responsabilité humaine et spirituelle !

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This