Pendant le ramadan, on se pose un tas de questions pour savoir si l’on peut ou non faire ci ou ça. Parmi ces nombreuses questions se trouve celle du sport. Pouvons-nous en faire ? Et si oui, comment ?

À quel moment de la journée pratiquer ?

Tout d’abord, il convient de prendre en compte l’état de jeûne qui n’a pas le même effet sur chaque individu. Certains auront le même niveau d’énergie tout au long de la journée. Alors que d’autres verront leur énergie baisser fortement au cours de celle-ci. Il y a donc deux moments bénéfiques pour pratiquer le sport en période de ramadan.

Le premier est en début de journée pour préserver son énergie. Ce système convient aux personnes qui sont sujettes aux chutes de tension en fin de journée, de fatigue, et de baisse d’énergie plus globalement. Le fait de pratiquer le matin, permet de bénéficier de l’apport du repas du soubh, d’où l’intérêt de manger sainement à ce moment-là. Comme le système digestif n’est pas vide, le corps aura la possibilité de puiser son énergie dans les aliments ingérés quelques heures auparavant.

Le deuxième moment est en fin de journée, voire juste avant le ftour. Ce système convient aux personnes qui sont peu ou pas impactées par les symptômes liés à la baisse d’énergie. Le fait de pratiquer à ce moment de la journée est très bénéfique, car il permet d’ouvrir une fenêtre métabolique. Ceci va permettre de consommer des calories malgré le repas à venir, et de mieux absorber les nutriments. Un effet qui est d’ailleurs amplifier par le jeûne, puisque le corps est en état de privation. D’où l’intérêt, là encore de manger sainement au cours de ce mois de ramadan.

Il y a-t-il des conditions à respecter ? Quel sport pratiquer ?

Bien-entendu, quel que soit le profil que vous avez, la pratique du sport pendant le ramadan n’est pas la même qu’en temps normal. Il faut donc respecter le corps qui est état de privation, pour lui permettre d’avoir suffisamment d’énergie jusqu’au ftour. Pour cela, il est préférable de pratiquer des sports au poids du corps, avec peu d’intensité. Ou du moins à intensité modérée, peu de répétitions, beaucoup de temps de repos, et sur des durées maximum de 20 minutes effectives.

Il est possible de pratiquer des activités sportives chez vous. Le yoga et le pilates sont deux sports parfaits pour celles qui veulent pratiquer quelque chose de doux, tout en travaillant le corps en profondeur. Le fitness est idéal pour celles qui veulent continuer à sculpter et muscler leur corps pendant le ramadan. Et puis, il y a la dance, idéale pour celles qui veulent faire du sport en s’amusant.

Côté sport d’extérieur, le choix est beaucoup grand et se fait en fonction des préférences et des capacités physiques de chacune. Si vous souhaitez un sport léger, il y a la randonnée. Très bien pour se balader, prendre l’air et faire un peu de cardio. Pour une intensité un peu plus élevée, il y a le footing (en modérant sa vitesse de course). Enfin, il y a tous les autres sports de plein-air comme le tennis, le badminton, le basket, le foot … Idéal pour s’amuser et profiter de la compagnie de votre famille, vos enfants, et/ou amies.

Alors, qui a dit que pendant le ramadan la vie s’arrête ? Tout est une question d’équilibre …

Laissez un commentaire !