Magazine lifestyle et spiritualité des femmes musulmanes !

Gaspillage + surconsommation = spiritualité musulmane ?

Par Ickpale Khalifeh

Publié le 25 juillet 2015
Rubrique : Consommation

Prise de conscience tardive d’un phénomène social. Une réalité présente au sein même de notre communauté : le gaspillage alimentaire et une surconsommation non-conforme à notre éthique. Où la notion même de la bénédiction du repas est passée aux oubliettes. Nous mangeons, nous jetons, nous achetons, et nous laissons pourrir. Ceci sans le moindre regret.

« [26]…Et ne gaspille pas indûment, [27]. car les gaspilleurs sont les frères des diables ; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur » SOURATE 17 AL-ISRA ; VERSETS 26 ET 27.

Gaspillage alimentaire à grande échelle

Depuis 1974, la nourriture non-consommée et perdue, a été multipliée par deux. Les chiffres n’ont de cesse d’affliger : 7 kg de nourriture encore emballée sont jetées par personne et par an en France. Au total, c’est en moyenne 20 kg de déchets par personne et par an qui sont jetés. Pour une famille de quatre personnes, c’est 400 € qui sont jetés par les fenêtres tous les ans. 17 millions de tonnes nourritures à la poubelle en France, et 1/3 de la nourriture produite à l’échelle mondiale est gaspillée : de quoi nourrir tous les pays en famines, soit un milliard de personnes !

Abou Houreira, qu’Allah l’agrée, rapporte que le Prophète saws a dit : « Le repas de deux personnes suffit pour trois. Et le repas de trois suffit pour quatre » un hadith connu, n’est-ce pas ?. Il ne signifie pas que le repas doit être opulent. Il s’agit d’une prise de conscience au quotidien pour rappeler que ce que nous consommons, nous pouvons le partager amplement.

Food swag

Il y a une autre réalité qui est à l’image de l’être humain : la consommation de « beaux » produits. Des palettes de fruits et de légumes jetés en amont chez les grossistes. Ceci en raison de leur aspect qui n’est pas conforme aux désirs des consommateurs. Des tomates parfaitement rondes et rouges, mais sans trop de goût. Des endives ni trop grandes ni trop petites. Ou encore, des poissons avec un physique au top. Stop ! Nous ne sommes pas dans une sélection de miss France. Au total, c’est un nombre important d’enseignes qui jettent des tonnes et des tonnes de nourriture par an, car il faut des produits plus frais et beaux dans les étalages. Quel gaspillage !

Mais comment savoir si tel ou tel produit est bon à la consommation ? Les dates de péremption sont clairement trompeuses. Les produits restent consommables s’ils sont bien conservés. Quant aux légumes qui pourrissent un peu : hop à la poubelle ! Non ! Nous pouvons juste retirer la partie qui noircit et faire une bonne ratatouille, ou une purée.

L’une des solutions est de respecter les saisons et soutenir les agriculteurs. Rien ne vaut un produit de saison du potager d’une forme bizarroïde, mais au goût incomparable. Plutôt qu’un légume de grande surface qui n’est pas de saison.

Autres formes de gaspillage

Il n’y a pas que la nourriture que nous sur-achetons et balançons par les fenêtres. L’eau potable, une ressource naturelle rare, est aussi gaspillée par les services publics et par les particuliers. D’après une étude récente de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement (Onema), il y a un milliard de mètres cubes d’eau potable qui fuient par an dans les réseaux publics.

À la maison, c’est ouvrir le robinet à fond pour laver une tomate, ou pour se brosser les dents. Autant de défauts à corriger à chaque niveau pour ne plus gaspiller cette eau précieuse. Consommer mieux et de manière plus écologique, c’est préserver son environnement. Il faut aller vers un développement durable pour que les générations futures puissent encore bénéficier d’eau potable. Ainsi que des autres ressources !

Il y a aussi le gaspillage du côté de nos vêtements, les produits électroménagers, etc. Tant de biens que nous consommons massivement. Des placards remplis de vêtements dont certains portent encore l’étiquette et que nous ne porterons jamais.

Au Japon, la société est appelée à renouveler sans arrêt ses biens matériaux. Acheter un téléphone tous les ans, des gadgets sans intérêts, des vêtements toutes les semaines… Si bien que la société s’est habituée à consommer de la sorte. Alors même que le recyclage ne fait pas partie de leur langage. Tout est balancé aux ordures. Et quelle ordure ? Une pollution en plus pour notre planète.

Mode de vie à revoir

Le système politique capitaliste voudrait que nous surconsommions, tandis que les industriels s’enrichissent. N’oublions pas les tragédies humaines que nous traversons au quotidien. Gaspillons moins pour mieux aider les autres. Nous devons nous recentrer sur une foi plus solide qui craint pour chaque miette de pain jetée à la poubelle. Ce n’est pas un effet de mode que de vivre de façon plus écologique et plus simpliste, ni un courant récent. C’est tout simplement l’islam. Il y a un peu plus de 1400 ans, l’islam a posé des fondements de partage et d’équité entre les hommes. Pouvant éradiquer la faim dans le monde sans problème au vu du gaspillage. Encore faut-il que nous le comprenions.

Les médias télévisés sensibilisent au sujet de ce phénomène à travers des émissions « chocs ». Mais suffit-il de quelques émissions et articles pour éduquer une population. L’éducation doit se faire dès le jeune âge en sensibilisant. Un phénomène dont la sensibilisation doit être d’autant plus forte dans les foyers musulmans. Le gaspillage et la surconsommation sont contraires aux principes islamiques qui appellent au minimalisme dans chaque domaine.

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !