fbpx

5 choses qui font fuir les hommes musulmans (guide gratuit)

Par Ayah

Vous êtes à la recherche de votre futur mari ? Vous êtes confiante quant à vos atouts ? Mais connaissez-vous vraiment les hommes musulmans ? On vous livre dans cet article 5 choses qui les font fuir à la première rencontre. Des révélations tirés du guide « Ce qui les fait fuir au premier RDV » offert gratuitement par Sabrina coach SMILE pour les femmes musulmanes célibataires.

Les hommes musulmans se livrent

Sabrina, coach pour les femmes célibataires musulmanes, mais également fondatrice de l’agence matrimoniale Abelni, partagent les fruits de plusieurs années d’observations dans son guide « Ce qui les fait fuir au premier RDV » accessible gratuitement. Parmi toutes les révélations qu’elle y fait, nous avons sélectionné 5 points qui risquent de vous étonner !

CTA SMILE ABELNI

1. “Je suis une féministe !”

Croyez-le ou non, mais ça n’exaspère pas que les hommes. Cette attitude tend à construire un mur plutôt qu’un pont. Puisque dès le départ, l’idée d’un combat s’impose, et met par conséquent l’autre en position défensive. Ce qui naturellement n’augure rien de bon pour une personne qui veut se projeter dans le futur.

Bien-entendu, l’idée n’est pas de nier l’égalité des droits entre les deux sexes, puisque l’islam est clair sur ce point. Mais l’idée est de partir du principe que vos droits seront respectés puisque vous allez épouser un homme musulman. Un pari et un risque, que lui prendra aussi avec vous. Ce qui permet de créer un terrain propice au dialogue pour apprendre à se connaître.

2. “Je ne fais pas attention à mon apparence” ou bien “Je suis un garçon manqué”

Mettez-vous à la place des hommes musulmans qui rêvent de se marier avec une princesse. Est-ce que ces deux affirmations correspondent à leurs rêves ? D’autant que les hommes ont tendance à projeter l’apparence d’une femme dans un environnement de vie potentiel. Ainsi, une femme qui ne prend pas soin d’elle-même peut laisser entendre qu’elle ne le fera pas non plus une fois mariée. Ce qui bloque une possible attirance physique.

Alors comme leur but n’est pas d’épouser leur copain, mais une femme féminine, il faut prendre cet aspect en considération. Bien-entendu, cela ne signifie pas de mettre du maquillage et du vernis tous les jours. Cela signifie simplement que vous devez savoir vous présenter d’une manière qui reflète à la fois votre personnalité, et votre féminité.

3. “Je suis une femme indépendante”

Alors ici, il s’agit surtout d’une question de définition du mot. L’indépendance a une signification différente pour les deux sexes. Lorsque la femme emploie ce mot, elle signifie qu’elle a construit sa vie sociale et professionnelle, et que ce qu’elle veut c’est un mari qui pourra la soutenir dans son élan. Un mari qui puisse être à la fois son époux au sens pur, et son partenaire et pilier dans l’accomplissement de ses objectifs. Un mari qui bien-entendu a lui aussi son indépendance au sens féminin du terme.

Sauf que dans la tête d’un homme, une femme indépendante signifie qu’elle n’a absolument pas besoin de lui. Elle a tout ce dont elle a besoin, du coup, il sera là seulement comme la pièce manquante de sa collection de trophées d’une vie réussie. Une remise en question s’impose donc, de manière à ne pas véhiculer ce message qui va à l’encontre d’une vie à deux saine. Aussi, plutôt que d’employer ce mot qui peut faire peur à ces messieurs, l’idée est de simplement expliquer sa vision d’une vie à deux. Une vie à deux où l’homme a sa place d’homme.

4. “Money Money Money”

C’est une vraie question. D’un côté, il y a la fameuse femme matérialiste qui veut que son mari lui achète tout ce qu’elle désire. De l’autre, il y a la femme qui estime que c’est chacun pour soi. Il s’avère que ces deux cas ont tendance à faire fuir l’homme, puisque finalement, ce n’est pas lui qui compte, mais l’argent qui est en jeu dans le couple.

Il faut donc comprendre que l’un des rôles de l’homme en islam est son obligation de pourvoir financièrement aux besoins de sa famille. Un point qui est généralement exprimé naturellement au sein de la gente masculine. C’est l’un de ses pouvoirs qui rend son statut utile et légitime dans le couple. Alors ici il est question de comprendre cet aspect est de trouver un juste-milieu pour aborder le sujet sainement. Privilégiez le “nous” d’un travail en équipe, plutôt que le “je et tu” qui remet réellement en question l’existence du couple.

5. “Pas sûre de vouloir des enfants”

Alors à moins que ce soit un critère exprimé par les deux parties, parfois le discours tenu peut laisser entendre cette option. Notamment, le discours se focalisant sur la réussite professionnelle avant tout. D’ailleurs, les hommes auront plus d’attirance pour une femme qui a un instinct maternel, qu’une femme carriériste.

Lorsque les hommes musulmans veulent se marier, c’est aussi pour trouver la mère de leurs enfants. Ils veulent une famille avec une femme qui sera capable de la tenir. Or, les femmes de nos jours, ont tendance à délaisser la maternité au profit de leurs objectifs personnels. Ce qui a tendance à être mal perçu, et ne donne pas envie à l’homme de s’engager. Des enfants, ça se fait à deux.

CTA SMILE ABELNI

Voilà, 5 révélations qui vont probablement bousculer vos certitudes. Et pour creuser la question davantage, procurez-vous le guide « Ce qui les fait fuir au premier RDV » offert gratuitement par Sabrina coach SMILE. Vous êtes bien parti pour devenir une célibataire au top qui va attirer un mari au top !

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This