fbpx

10 invocations pour accompagner votre journée !

Le croyant et la croyante sont des personnes qui recherchent Dieu depuis leur réveil jusqu’à l’endormissement. Il y a énormément de dhikr et invocations qui sont répétés par les croyants tout au long de la journée pour les accompagner. Nous avons choisi de vous partager une dizaine d’invocations essentielles à connaître pour exprimer sa reconnaissance, rechercher la protection et la baraka pendant sa journée.

1. Deux invocations du réveil

La première se dit dès le moment où nous ouvrons les yeux. Cette invocation permet de commencer sa journée avec de la reconnaissance envers Allah swt qui nous a ramené à la vie après notre sommeil. Abu Houreira rapporte que le Prophète Muhammad (Salalahou 3aleyhi wa salam) disait à son réveil : « Louange à Allah qui nous a rendu à la vie après nous avoir fait mourir, et à Lui tout retournera » (Al-hamdulillahi l-ladhi ahyana ba3da ma amatana wa ilayhin noushour).

La seconde est une invocation qui se dit de préférence après la précédente, afin de commencer sa journée avec des paroles utiles et bénéfiques. Toutefois, de nombreux savants disent que cette invocation peut être dite après salat el fajr et avant le lever du soleil. D’après Mounaydhir (radia Allahou 3anho), le Prophète Muhammad (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui dit le matin : « Je suis satisfait d’Allah comme Seigneur, de l’islam comme religion et de Muhammad comme prophète » (Raditou billahi raban, wa bil islami dinan, wa bi Muhamadin nabiyan), je lui garantis que je le prendrais par la main jusqu’à le faire entrer au paradis » Rapporté par Tabarani.

2. Avant et après sa toilette

En tant musulman, nous croyons au monde de l’invisible. Un monde composé notamment des djinns que l’homme n’a pas la possibilité de voir de son propre grès, alors que les djinns observent les Hommes sans relâche. Comme Allah swt le dit dans le coran : « Ô fils d’Adam ! Ne vous laissez pas tenter par Satan, comme vos parents qu’il a fait sortir du Paradis, en les dépouillant de leurs vêtements pour leur montrer leur nudité, car lui et sa cohorte ne cessent de vous observer alors que vous, vous ne les voyez pas. Nous avons fait des démons les alliés des négateurs » Sourate 7 verset 27.

D’après Anas Ibn Malik (radia Allahou 3anho), le Prophète Muhammad (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Le voile qu’il y a entre les yeux des djins et la nudité des enfants de Adam existe que lorsque l’un d’entre vous enlève ses vêtements et : « Bismillah »» Rapporté par Tabarani. 

Et lorsqu’il s’agit d’aller aux toilettes, il y a une invocation à dire en entrant. D’après Anas (radia Allahou 3anho), lorsque le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) rentrait dans les toilettes il disait : « Ô Allah ! Je cherche refuge auprès de toi contre les démons mâles et femelles » (Bismillah allahoumma inni a3oudhou bika minal khoubthi wal khabaeth) » Rapporté par Muslim.  

En sortant, il y a une autre invocation plus facile à retenir. D’après Aicha (radia Allahou 3anha), lorsque le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) sortait des toilettes il disait : « Ô Allah pardonne moi » (Ghoufranak) » Rapporté par Tirmidhi

3. Après avoir accompli ses ablutions

Les ablutions sont non seulement un acte qui purifie les croyants au point de les rendre lumineux au jour du jugement dernier, mais c’est aussi un acte qui peut rapporter gros dans l’au-delà. 

D’après Omar Ibn Al Khattab (radia Allahou 3anho), le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Il n’y a aucun d’entre vous qui accomplie les ablutions parfaitement, puis dit : « j’atteste qu’il n’y a aucune divinité qui mérite d’être adorée sauf Allah seul sans associé, et j’atteste que Muhammad est son serviteur et son envoyé » (Ash-hadou an la ilaha illa Allah wahdahou la charika lah, wa ash-hadou anna muhamadan 3abdouhou wa rasoulouh) sans que les huit portes du paradis ne s’ouvrent pour lui, et qu’il entre par celle qu’il désire » Rapporté par Muslim.

4. Avant d’entamer une action ou de manger

Pour le croyant, il est important de toujours chercher la baraka dans tout ce qu’il fait pour être doublement récompensé. C’est pourquoi, il est important de dire Bismillah avant d’entamer toute action. Fait encore plus important lorsque l’on mange.

D’après Omar Ibn Abi Salama (radia Allahou 3anho) : J’étais un petit enfant dans le giron du Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) et ma main se promenait dans le plat. Alors le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) m’a dit : « Ô petit enfant, prononce le nom d’Allah (dire Bismillah), mange avec ta main droite, et mange ce qui est devant toi ». Omar Ibn Abi Salama (radia Allahou 3anho) a dit : « Après cela, je n’ai pas cessé de manger de cette manière » Rapporté par Bukhari et Muslim.

Et si on oublie de dire Bismillah avant de manger, mais qu’on s’en souvientt pendant le repas, ou à la fin de celui-ci, alors voici ce que vous devrez dire. D’après Abdallah Ibn Mas3oud (radia Allahou 3anho), le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui oublie de mentionner le nom d’Allah au début de son repas, qu’il dise lorsqu’il s’en rappelle : « Bismillah depuis son début à sa fin (Bismillah Fi Awalihi Wa Akhirihi) » ainsi il va commencer un nouveau repas et va priver le mauvais (satan) de ce qu’il prenait de son repas » Rapporté par Ibn Hibban.

5. En sortant de chez soi

Il y a deux invocations à prononcer avant de mettre un pied dehors, et se confronter au monde. La première consiste à rechercher la protection de Dieu. « Au nom d’Allah, je place ma confiance en Allah. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah (Bismillahi, tawakkaltu 3ala l-lahi, wa la hawla wa la qu-wata illa bi-l-lahi) »

La deuxième consiste à chercher protection contre le mal auquel nous pourrions être confrontés. « Ô Seigneur, je cherche protection auprès de Toi pour que je n’égare personne ou que je ne sois égaré, pour que je ne commette aucune faute ou qu’on ne m’incite à le faire, pour que je n’oppresse personne ou que je ne subisse une oppression, pour que je ne sois injuste ou que je subisse une injustice (Allahoumma innî a3oudhu bika an adilla aw udalla, aw azilla aw uzalla, aw azlima aw uzlama, aw ajhala aw yujhala 3alayya) »

6. En terminant une conversation mondaine

Discuter est une chose humaine. Mais parfois, même si on fait attention aux discussions dans lesquels on s’engage, on ne peut échapper à une discussion qu’on aurait préféré éviter. Ceci en raison du fait qu’elle contient de la médisance, de la malhonnêteté… Heureusement, il existe une invocation spécifiquement pour ce cas.

D’après Abou Houreira (radia Allahou 3anho), le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui s’assoit dans une assise dans laquelle il a dit beaucoup de paroles interdites et dit avant de se lever de cette assise : « Gloire et louange à toi, ô Allah, j’atteste qu’aucune autre divinité ne mérite d’être adorée en dehors de toi, je te demande pardon et me repens auprès de toi (Soubhanaka Allahoumma wa bihamdik, ash-hadou an la ilaha illa ant astaghfirouka wa atoubou ilaik) » sans qu’Allah ne lui expie ce qu’il a dans cette assise » Rapporté par Tirmidhi.

7. Une dou3a puissante à répéter pendant sa journée

Le dhikr est très important pour nourrir et purifier le cœur du croyant. Parmi les invocations très puissantes à répéter régulièrement, une invocation qui pèse très lourd. D’après Djouweyriya (radia Allahou 3anha), le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) sortait un matin de chez elle pour prier salat el fajr alors qu’elle était assise à l’endroit où elle accomplissait la prière. Puis il est revenu au moment du dhoha (après le levé du soleil) alors qu’elle était toujours assise. Il lui a dit : « Tu es restée comme tu étais lorsque je t’ai quitté ? » Elle a répondu : « Oui ».

Alors le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : J’ai certes dit après toi 4 paroles à 3 reprises qui si elles étaient pesées avec tout ce que tu as dit comme rappel aujourd’hui elles seraient plus lourdes : « Gloire et louange à Allah du nombre de ses créatures, de sa propre satisfaction, de la lourdeur de son trône et du nombre de ses paroles (Souhanallah wa bihamdihi 3adada khalqihi, wa rida nafsihi, wa zinata 3archihi, wa midada kalimatihi) »» Rapporté par Muslim.

8. Face à une situation difficile

Notre vie d’être humain est parsemée d’épreuves à surmonter. Des situations que seul Dieu peut rendre facile. Et ça tombe, parce qu’en parlant de faciliter, il y a justement une très belle dou3a pour ça. 

« O Allah, il n’y a de choses faciles que celles tu rends faciles, et tu es capable (si telle est ta volonté) de rendre facile ce qui est difficile (Allahouma la sahla illa ma ja3altahou sahlan, wa anta taj3alou el 7az-na idha shi-ta sahlan) ».

9. En rentrant chez soi

Après une journée à l’extérieur, il est bon de rentrer pour retrouver son havre de paix. Alors pour entrer avec les meilleures intentions, il faut dire en entrant : « Au nom d’Allah nous entrons et au nom d’Allah nous sortons et en Allah nous plaçons notre confiance.” Puis qu’il salue sa famille (Bismillahi walajna, wa bismillahi kharajna, wa 3alâ rabbina tawakkalna) ».

10. Avant de dormir

La journée se termine enfin lorsque l’on a posé sa tête sur son coussin pour dormir. Mais avant ça, il existe plusieurs invocations à dire. Nous en avons choisi une pour sa beauté et réalité. Une invocation à prononcer en plus de ayat el Kursi (Sourate 2 Al-Baqara ; verset 255) et les 3 (Al-Ikhlas, Al-Falaq, Al-Nas).

« Ô Seigneur ! C’est Toi qui as créé mon âme et c’est Toi qui la reprendra. De Toi Seul dépendent sa vie et sa mort. Préserve-la donc si tu la maintiens en vie et accordes-lui Ton pardon si Tu l’appelle à Toi. Ô Seigneur ! Je T’implore de m’accorder la santé (Allahoumma innaka khalaq-ta nafsi wa anta tawoufah, laka mamatouha wa ma7yaha, in a7-yaytaha fa i3fadh-ha, wa in a-mataha fa aghfirlaha, Allahoumma ini as-alouka el 3afiya) »

Voilà, apprenez ces invocations, et récoltez les bienfaits in sha Allah !

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This