C’est bien dommage, mais la France est un pays qui renferme un terreau raciste et islamophobe particulièrement fertile. Heureusement, du côté des discriminés le second degré est de mise pour faire face à cette hostilité.

Jean-Michel Cadenas a les chauffeurs de taxis parisiens et musulmans dans le collimateur

Après les nombreuses contre-polémiques islamophobes qui ont eu lieu sur Twitter, parmi lesquels on compte notamment le thread #MuslimFuté ou le #BurkiniBan, se trouve aujourd’hui celle de Jean-Michel Cadenas. Ce délégué départemental du Rassemblement National a usé de son compte Twitter, comme M.Trump, pour faire part de son mécontentement. En effet, il estime que 80% des chauffeurs de taxis à Paris sont musulmans, et qu’apparemment, ils n’accepteraient pas les chiens à bord de leurs taxis en raison de leur impureté.

Une fois de plus, nous nous trouvons entre crises de fou rire et état dépressif. Alors comme le ridicule ne tue pas, la twittosphère s’est enflammée et a produit des pépites ! En voici quelques exemples (thread complet ici) :

Au fait, les chiens ils sont considérés comment en islam ?

En voilà une question intelligente ! Les chiens, comme tout autre animal, être humain, plante, poisson et autres êtres vivants peuplant la terre sont des créatures de Dieu. En cela, l’islam impose le respect envers tous les êtres vivants peuplant la terre. Ce qui signifie qu’en islam, le chien ne doit aucunement être mis en quarantaine. Car d’ailleurs, ils ont été utilisés par les compagnons du Prophète saws pour chasser, et le sont encore.

Mais alors d’où sort l’idée d’impureté ? Là, malheureusement, nous entrons dans le problème d’ignorance dont l’islam est victime. Un point de connaissance dilué autant que possible, sorti de son contexte, et appliqué comme une règle générale sans queue ni tête. En islam, le chien est considéré comme impure, là, où il y a la pureté. C’est-à-dire : les mosquées et le croyant en état de pureté rituelle. Voilà. Traduction, si un musulman a fait ses ablutions et qu’il est léché par un chien, il devra refaire ses ablutions. Mystère résolu.

Une nouvelle polémique Twitter au goût doux-amer puisqu’elle a lieu sur fond d’ignorance. Comme a dit Averroès : « L’ignorance mène à la peur, la peur à la haine, la haine à la violence. Voilà l’équation ».

Laissez un commentaire !