Des problèmes pour digérer le lait ? Et s’il suffisait d’écouter son corps ? Plus de 70% de la population de la planète est “intolérante” au lactose (sucre présent dans le lait).

Pourquoi ?

La lactase est l’enzyme qui aide à digérer le lactose. Elle est très présente chez les nouveau-nés, et tend à disparaître avec l’âge. Elle persiste en faible quantité chez un faible pourcentage de la population ayant développé une mutation génétique. Généralement, dans les zones où le lait est fréquemment consommé à l’âge adulte.

Sur le long terme, la consommation de lait peut aboutir à des inflammations chroniques de la muqueuse intestinale. L’organisme réagit en lançant des signaux de danger : douleurs musculaires, articulaires, boutons …

Les inflammations d’origine alimentaire provoquent différents symptômes d’ordre respiratoire (rhinite, sinusite, enrouement, obstruction par mucosités, etc.). Gastro-intestinal (ballonnements, crampes, nausées, constipation, diarrhée, coliques, colon irritable, maladie de Crohn, ulcéro-hémorragie, maladie cœliaque, etc.). Neurologique (migraine, vertiges, troubles de la concentration, somnolence, dépression, hyperactivité, etc.). Des réactions cutanées (urticaire, eczéma atopique, dermatite atopique, acné, psoriasis, peau sèche, démangeaisons, etc.).

cartographie intolérance au lactose lait

Qu’est-ce que la lactase ?

Le lactose est un glucide se trouvant quasi-exclusivement dans le lait des mammifères. Il est dégradé dans le tube digestif par une enzyme appelée lactase qui le dissocie en galactose et en glucose. Elle est présente chez tout le monde durant l’enfance. Toutefois,  chez certaines personnes, la production se tarit à l’âge adulte. Ce qui ne permet plus l’assimilation du lait. Le lactose reste ainsi dans le tube digestif, et est métabolisé par certains germes. Provoquant des gaz et certains composants expliquant les symptômes. Le déficit n’est cependant jamais absolu. Il peut être suffisant pour permettre l’absorption d’une quantité limitée de lait, sans que le sujet se plaigne de symptômes.

Quels sont les symptômes ?

En général, les symptômes apparaissent entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion de la nourriture contenant le lactose. Ou bien ils peuvent apparaître le lendemain. Les symptômes sont des ballonnements, des diarrhées, des douleurs abdominales, des crampes abdominales, des céphalées, des vomissements (surtout chez l’enfant), une constipation. Son implication dans des maladies encore mal connues comme la fibromyalgie, la maladie de Crohn, l’autisme et bien d’autres encore, a été démontrée dès l’arrêt de sa consommation (souvent associée à un régime sans gluten). Ceci par amélioration des symptômes, comme la disparition des douleurs articulaires par exemple. Il y a divers degrés d’intolérance selon la quantité de lactase produite par l’individu.

Que faire en cas d’intolérance au lait ?

Les personnes souffrant d’intolérance doivent éviter de consommer du lactose en grande quantité. La solution la plus simple est d’exclure de son alimentation les produits contenants du lactose. Toutefois, l’utilisation répandue de celui-ci dans l’industrie agro-alimentaire peut rendre son éviction difficile au quotidien. Même si elle reste possible comme le démontre un régime végétalien par exemple.

En règle générale, les yaourts et laits fermentés, où les bactéries sont vivantes, ainsi que les fromages, sont mieux tolérés. En raison du fait que le lactose y est déjà partiellement hydrolysé par les bactéries. L’absorption d’une quantité modérée de lait (entre 12 et 15 g de lactose, soit l’équivalent d’une tasse) se passe généralement sans problème.

Les spots télévisés sur les produits laitiers et leur riche teneur en calcium ne doivent pas vous tromper. Les sources de calcium sont nombreuses. Les amandes, le persil, le brocoli et bien d’autres encore sont une grande source de calcium. Une poignée d’amandes remplace aisément un grand verre de lait.

Les 5 produits laitiers par jour masquent-ils un conflit d’intérêts aux dépens de notre santé ? Pourquoi infliger à notre organisme ce qu’il ne tolère pas ? 

Laissez un commentaire !