Pendant que les politiques occidentales montent une coalition aux conséquences désastreuses sur les populations civiles, une chanteuse s’attaque au problème des migrants face à l’inhumanité de l’Occident.

Des migrants aux frontières

Au lieu de faire une chanson répondant au code habituel du show-business en terme de paroles et d’images ; M.I.A, une chanteuse Anglaise a décidé, une fois de plus, de s’attaquer à un problème de société. Même si cette fois, il s’agit d’une catastrophe humaine à l’échelle mondiale. 

Dans sa chanson “Borders”, c’est les migrants qu’elle a choisi de mettre en avant, en mettant le doigt sur la réalité de leur situation. Elle montre le traitement injuste des politiques à leur égard. Dans son clip, les images sont très fortes. Des hommes qui quittent leur vie avec presque rien sur le dos. Qui escaladent des grillages avec des barbelés, faisant ainsi référence au passage des frontières. Qui embarquent sur des bateaux surpeuplés dans l’espoir d’enfin trouver la paix ailleurs. Et qui finalement échouent quelque part en mer, perdant la vie pour la majorité d’entre eux.

Des symboles pour dénoncer

Dans son clip, à travers le tee-shirt initialement du PSG avec pour sponsor “Fly Emirates” devenu à cette occasion “Fly Pirates”. Elle fait ainsi référence aux travailleurs immigrés au Qatar et leur condition de travail très précaire, voire mortelle. Notamment pour les préparatifs de la coupe du Monde 2020.

Pour reprendre ses paroles : “Politics, What’s up with that ?” (Politique, qu’est-ce qui se passe avec ça ? )

Laissez un commentaire !