Chaque année, c’est la même chose. On fait pleins de vœux pour le mois de ramadan : reprendre la lecture du Coran, apprendre plus sur sa religion, manger plus sainement et arranger ses habitudes. Mais voilà, qu’en est-il vraiment à la fin du mois ?

“Le Ramadan n’est pas une augmentation temporaire de la pratique religieuse. C’est un aperçu de ce que vous êtes capable de faire tous les jours” Bilal Philips

Attente n°1

Nous comptons les jours avant le ramadan. Nous avons hâte qu’il commence pour l’ambiance et la bénédiction qu’il dégage.

La réalité : Une fois commencé, nous regardons le calendrier et commençons des calculs interminables : combien de minutes allons nous gagner à la fin du mois pour le ftour, combien de jour il reste avant l’Aïd, « Tiens si nous déplaçons notre maison dans les pays du sud, nous gagnerons des heures »…

Attente n°2

« Cette année, je vais lire le Coran en entier ! », une motivation énorme en ce début du mois. Et en prime un beau calendrier de lecture du coran qu’on vous offre (cliquez ici).

La réalité : À la fin du mois en faisant les comptes, peut-être qu’il restera un tiers du Coran qui n’aura pas été lu si ce n’est plus !

Attente n°3

Un ou deux jours avant le ramadan, c’est une tradition que de nettoyer de fond en comble la maison. Ceci dans le but d’éviter les grosses tâches ménagères pendant le jeûne.

La réalité : Après quelques jours comme par magie, c’est comme si le ménage n’avait pas été fait !

Attente n°4

Profiter du jeûne pour faire plus de choses : suivre un cours religieux, lire des livres sur l’histoire des prophètes, faire de la méditation

La réalité : La faim aura eu raison de notre mental. S’allonger et attendre le ftour voilà toute l’étendue de nos capacités. Que dire des femmes qui travaillent et qui rentrent à la maison complètement épuisées !

Attente n°5

En plus du Tarawih, quoi de mieux que de commencer à faire des prières et invocations nocturnes.

La réalité : Journée extrêmement longue et fatigante, suivie d’un bon repas et éventuellement Tarawih pour celles qui gardent le fil rouge. Le sommeil se ressent et il est impossible d’y résister.

Attente n°6

Au vu des horaires de rupture tardifs, nous imaginons préparer des repas plus légers et plus sains.

La réalité : La faim éveille en nous le plaisir d’un repas copieux et pas très diététique. Tant pis dirions-nous, nous mangerons mieux demain !

Tant de bonnes résolutions qui s’envolent au fur et à mesure que le mois avance. Certes, il s’agit du mois où a été révélé le Coran, mais l’essentiel est de cultiver sa foi régulièrement tout au long de l’année. De ce fait, il est préférable de revoir à la baisse ses attentes, et y aller doucement mais sûrement !

Laissez un commentaire !