Ramadan d’une jeune mariée (chronique)

Par Houda

Publié le 18 juin 2015
Rubrique : Mariage | Ramadan

« Alors maman, tu disais, qu’il faut mélanger la poudre d’amande avec un peu de sucre, la cannelle et l’eau de fleur d’oranger…c’est ça ? Et pour le pliage, je fais comment ? Ou alors je me passerai des triangles aux amandes ! Mais je les aime tant moi ! ». À l’autre bout du téléphone, j’entendais les rires de ma mère, je galère sans elle…

C’est le premier ramadan que je passe avec mon mari et c’est loin d’être l’image de l’épouse qui gère tout et qui est infatigable ! Je n’étais pas habituée à l’idée que je devrais « tout » préparer moi-même. Qu’il fallait mettre le réveil pour le S’hour et préparer les plats de rupture du jeûne, chaque jour. Quand je me rappelle, qu’auparavant, chez mes parents, je me lamentais quand c’était mon tour de mettre la table, aaah la belle époque !

Je me demande maintenant comment faisait ma mère pour préparer toute cette panoplie de plats qu’on retrouvait sur la table du F’tour ! En tant que jeune mariée, ma table est toute déserte. Et puis tant pis, avec la chaleur qu’il fait, on a plutôt envie d’eau et de jus que de plats plus consistants (et plus difficiles à préparer surtout !)

Déjà que nous sommes fraîchement mariés, mon mari a donc eu le temps de découvrir avec « joie » mes exploits culinaires, qui étaient souvent brûlés, ou sans goût… Durant ce mois, j’essaye de faire de mon mieux, mais ce n’est pas toujours gagné. Et c’est là que je sors mon argument le plus réputé concernant les bienfaits des dattes lors de la rupture du jeûne, comme le faisait le Prophète, paix et salut soient sur lui

Je me disais toujours qu’une fois que je serai mariée, je ne passerai pas la journée du ramadan dans la cuisine. Je continuerai à fréquenter l’école coranique et à accomplir les prières du Tarawih chaque jour à la mosquée… Hélas, je me suis retrouvée coincée dans ma cuisine, à tâtonner ici et là, à me reposer entre chaque « plat » préparé, et à rêver de faire une petite sieste avant la rupture du jeune ! Laissez-moi donc déclarer que nos mamans sont des « super-women » ! D’ailleurs, j’avais supplié la mienne de venir passer le ramadan avec moi. Je lui ai juré que je ne pourrai pas survivre à l’épreuve. Mais apparemment, elle ne m’a pas pris au sérieux…

La semaine prochaine, on reçoit le cousin de mon mari pour le f’tour, il sera accompagné de sa femme et de leurs trois enfants… Je commence déjà à penser au plan d’attaque pour tout préparer… Sinon je pense aussi à m’enfuir. Entre les deux options, j’ai un réel penchant pour la deuxième…

Bon, un peu de positif tout de même. J’avoue que je me réjouis de ce ramadan au goût différent. Où je suis la responsable dans ma propre maison. Où je peux décider de ce que je prépare. Jouir des moments à deux de lecture du coran et surtout sentir cet amour en Allah envers mon mari. Je me force à présent à me limiter à quelques plats pour éviter le gâchis. Je me consacre du temps pour la méditation, et je me dis que je recharge mon solde en hassanates pour tout le travail que j’accomplis au sein de mon foyer… Tant de sérénité et de paix envahissent mon âme, et j’en suis ravie…

Bon ramadan à toutes !

PS : la jeune mariée a réussi ses chaussons aux légumes aujourd’hui !

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This