Un ramadan (pas) comme les autres … (chronique)

Par Houda

Publié le 15 juin 2016
Rubrique : Famille | Ramadan

Le ramadan est là ! Ce mois si spécial qui vient casser notre routine établie durant l’année… On se trouve « noyée » dans le quotidien, faisant les choses machinalement, et l’arrivée de ce mois vient comme une bouée de sauvetage. C’est l’occasion de se ressourcer, de renforcer sa spiritualité, et de se sentir plus proche de notre créateur.

Comme la plupart des gens, ma foi baissait de temps à autre, et j’essayai de changer quelques habitudes pour me reprendre en main. Ce mois, en est l’occasion d’ailleurs. J’ai remarqué que beaucoup de femmes se sont résignées à ne plus passer la journée en cuisine (astuce : quelques plats préparés à l’avance et conservés au congélateur). Et comme on n’est pas infatigable (oui, oui je vous l’assure) il faut bien économiser son énergie pour profiter de ce mois. Car au final, une table bien garnie au F’tour n’est pas l’essentiel. Mais bien ceux qui l’entourent, et avec qui on partage ces moments…

Durant ces années passées, mes journées étaient bien chargées, tant pendant le ramadan que le reste de l’année. Mais je ne me lamentais pas, j’arrivais très bien à trouver du temps pour une retraite spirituelle. Et une fois que les enfants avaient grandi, je n’avais plus à courir à longueur de journée, j’ai aussi pu reprendre mon travail.

J’ai tellement d’appréhensions pour ce ramadan, je crains ne pas pouvoir en profiter comme je l’espère. Perdre ma motivation après les premiers jours, mais je crains aussi que ça passe trop vite… Ça sera, peut être, le dernier ramadan que je passe en famille… À partir de l’année prochaine, mes enfants quitteront le cocon familial, chacun d’eux tracera son propre chemin. L’aîné a trouvé un meilleur poste et habitera désormais à 300km d’ici. Hossam quant à lui, devra effectuer son stage de fin d’études à Paris et compte s’y installer pour rechercher un emploi. Et Rania rejoindra son mari en Angleterre d’ici la fin de l’année. Je serai seule à la maison…

Pour mes enfants aussi, ce ramadan sera spécial, à partir de l’année prochaine, ils devront compter sur eux même à 100%. Je ne serai plus derrière eux…

Je me suis rendue compte que mon quotidien tournait principalement autour des enfants. Et une fois le ramadan là, c’était moi qui s’occupais de presque tout. Le réveil pour le S’hour, la préparation des repas du Ftour, les courses … Je n’envisageai pas de faire autrement. D’après moi, j’étais responsable d’eux, même s’ils avaient tous grandis et s’étaient impliqués dans la vie active. Les avoir auprès de moi à la maison ne me permettait pas de me détacher de ce rôle que je me suis attribuée après le décès de leur père… Maintenant qu’ils s’apprêtent à quitter la maison, je me trouve un peu perdue.

J’ai toujours passé le ramadan en famille, chez mes parents au début. Puis avec mon mari et les enfants par la suite. J’ai en quelque sorte sous-estimé ce plaisir et ce bonheur vécu chaque jour et je n’ai pas pensé qu’un jour viendra où je serai seule chez moi. Surtout pendant le ramadan.

J’entends mes enfants parler dans le salon, mais je pense déjà au moment où il n’y aura que le silence pour me tenir compagnie à la maison… Je me demande comment seront mes journées et quel goût auront mes repas du ramadan… Je me suis tellement habituée à leur présence.

Ils ont grandi très vite, sans que je m’en rende vraiment compte, des fois ça me manque l’époque où ils étaient bébés (euuh non, les nuits sans sommeil). Disons un peu plus âgé (pas ado non plus…)… Enfin ! Je suis contente de les voir tracer leur propre chemin. Et je suis fière de ce travail que j’ai accompli pendant toutes ces années.

Je pense que je suis sur le point de passer à une autre étape dans ma vie, où je devrai m’occuper autrement et repenser à des activités dans lesquelles je me sentirai utile et moins seule. Je commence à penser à mes amies et voisines pour lesquelles je manquais toujours de temps pour les voir. Point positif : je pourrai dorénavant le faire !

Je me demande pourquoi on ne pense à profiter d’une chose qu’une fois on a ce sentiment qu’on va bientôt la perdre… Je saisis chaque instant de ce mois pour profiter de la présence de mes enfants, et je suis tellement reconnaissante d’avoir été entourée d’eux pendant toutes ces années.

Enfin bref ! Une pensée pour tous ceux qui passent le ramadan seuls pour la première fois. Et surtout à ceux, pour qui ça a toujours été le cas … Bienvenue à moi, parmi vous !

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This