Magazine lifestyle et spiritualité des femmes musulmanes !

Reclasser mes priorités, une obligation (chronique)

Par Houda

Publié le 1 décembre 2015
Rubrique : ORGANISATION

Assise par terre, devant la pile de cartons, je contemplais le travail qui m’attendait… J’ai même cru que les déménageurs s’étaient trompés en me ramenant les affaires de quelqu’un d’autre. Mais après vérification, ce sont bel et bien les miennes… Cinq cartons de chaussures !! Ça fait beaucoup quand même !

Ça fait trois jours que j’ai emménagé dans ce nouveau studio. Il est certes petit, mais plus proche de mon lieu de travail ce qui signifie une demi-heure de sommeil supplémentaire chaque matin… Ce n’est pas grandiose ça ! (Les gens « super-non-matinaux » me comprendront !).

Au début, j’avais commencé par ranger mes vêtements dans la nouvelle armoire. Et j’ai passé un temps fou sur internet à chercher des meubles pour mon nouveau « chez-moi ». Et en un clin d’œil, c’était lundi. Et là, galère, impossible de retrouver mes documents de travail, ni mes vêtements d’hiver (je n’ai fait sortir que ceux d’été !) Résultat : une heure de retard… Bonjour mon sens des priorités !

L’incident du déménagement m’a mis la puce à l’oreille. En y repensant, je devais normalement commencer par déballer les cartons contenant les objets dont j’aurai besoin au quotidien (ça exclut bien sûr le carton des souvenirs d’enfance et les albums photos…). En gros, je devais identifier ce qui était prioritaire de ce qui ne l’était pas.

En fait, l’importance que je donne aux tâches à accomplir est erronée. Je me trompe à plusieurs reprises, et ignorant cela, je ne cherche pas à changer la situation : mes prières faites en retard à cause d’un dossier de travail à terminer. Les séances de sport que je rate les samedis en préférant m’allonger devant la télé. Et le peu de visites que je rends à ma tante (habitant à 30 minutes de chez-moi) en préférant faire des sorties shopping avec les amies…

Je me dis toujours que je manque de temps et que les 24h ne me suffisent plus. Mais en fait, je perds la majorité de mon énergie à faire des tâches qui ne sont pas vraiment importantes, sous prétexte que ça ne peut pas attendre. Ou alors simplement parce que j’en ai envie…

J’avais lu une fois que notre temps peut être assimilé à un « bocal vide », et les tâches à réaliser à « des pierres de différentes tailles » selon leur degré de priorité. En plaçant dans le bocal, les plus grandes pierres en premier, il y aura toujours de la place pour celles de plus petites tailles. Et encore, on pourra même verser du sable et de l’eau. Ils se faufileront facilement dans les petits espaces vides…

En écrivant cela, je pense aux heures que je passe à regarder la télé, ou à parler au téléphone. Et à la frustration que je ressens après en constatant n’avoir plus de temps pour faire ce qui était planifié. Ceci dit, je dois me mettre au travail si je ne veux pas me retrouver avec un « bocal » rempli uniquement « d’air » …

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !