Magazine lifestyle et spiritualité des femmes musulmanes !

Par Ickpale Khalifeh

Publié le 27 mai 2014
Rubrique : Consommation

Les réseaux sociaux, c’est le problème de notre époque. Certes très utile pour soutenir de belles initiatives, ils nous font malgré tout du mal. Les réseaux sociaux sont la cause d’insomnie, de dépendance, et très paradoxalement d’isolation.

Interview à propos de Ask.fm*, l’un des réseaux sociaux star du moment

Nous avons choisi d’interroger Marie Safiya, une jeune étudiante franco-syrienne, à propos du réseau social Ask.fm. En effet, les anonymes sont nombreux à vouloir l’interroger, et les questions sont très diverses, allant de la politique au mariage. Le Ask de Marie Safiya n’a pas fini de nous étonner.

Es-tu accro aux réseaux sociaux ?

Non, je ne suis pas accro. Je sais faire la part des choses, quand il le faut, je désactive tout. Parfois, je ressens le besoin de me couper du monde et je réussis à le faire sans problème. Par exemple, quand mes études font pression, je sais modérer ma consommation des réseaux sociaux.

Masha’Allah, tu es beaucoup suivie sur Ask.fm, on ne compte pas moins de 1450 fans. Qu’est-ce qui te plaît dans ce nouveau réseau social ?

Au départ, j’avais créé un Ask pour voir ce que c’était. Pendant plusieurs mois, je ne m’étais pas connectée. Puis un jour, je l’ai ouvert et j’ai vu que j’avais reçu beaucoup de questions. Ce qui me plaît, c’est que parfois les gens n’osent pas poser des questions directement (que ce soit par rapport au hijab, à la Syrie, à la religion en général) et sur Ask, ils pouvaient me poser des questions en anonyme.

Ce site est souvent associé aux faits-divers liés aux harcèlements puisque les questions soient anonymes.T’es-tu déjà retrouvée dans une situation de harcèlement ?

En ce qui concerne les harcèlements, je ne me souviens pas avoir rencontré ce genre de situations. Il est arrivé que des personnes insistaient dans leurs questions que je ne voulais pas publier (on a le choix de répondre ou non aux questions. Les questions trop personnelles, je les censure). Un jour, j’ai reçu des questions racistes par rapport à l’islam et le voile notamment. J’ai répondu calmement, la personne n’arrêtait pas de renvoyer des questions avec beaucoup d’insultes, j’ai décidé d’arrêter de lui répondre et au bout de quelques jours l’affaire était close.

As-tu une petite anecdote à nous raconter ?

Pendant le ramadan, c’était la période où je recevais le plus de questions en une journée. Parfois, j’avais le droit à des questions du type : « Tu as le droit d’avaler ta salive ? ». Ou bien : « C’est vrai que vous ne buvez pas d’eau toute la journée ? ». Ou encore : « Tu ne peux même pas boire en cachette ? ».

J’avais aussi le droit pendant cette période à des demandes en mariage. Attention à la nouvelle mode des demandes en mariage anonymes ! Une question qui m’avait marquée : « Ça te dit de m’attendre 3 ans puis je viens demander ta main auprès de ton père ? ». Je me voyais déjà annoncer à mes parents à la prochaine demande en mariage que je refuse parce que je préfère attendre un anonyme sur Ask !

Si tu devais caractériser ce réseau en un seul mot que dirais-tu ?

Hilarant !

Les réseaux sociaux, une aubaine pour apprendre l’islam

Nous l’avons bien compris, aujourd’hui, nous passons beaucoup de temps connectés aux réseaux sociaux à aimer, discuter, lire et s’informer. Les musulmans ayant la notion du temps et de son utilisation ont pris l’initiative d’allier passe-temps et foi, car le cœur d’un musulman doit toujours être connecté à Allah. C’est tout naturellement que des centaines de pages (pages francophones) émergent sur les réseaux sociaux. On peut y trouver toutes sortes de pages dont les rappels.

En effet : « Mais continue à prêcher, car les rappels sont utiles aux croyants ! » Sourate 51 Adh-Dhariyat (Les ouragans), verset 55. Alors on ne peut qu’aimer ce type d’initiative, mais nous devons rester vigilants quant à la source et au contenu des citations. Les belles phrases, c’est bien, mais la beauté ne doit pas vaincre la vérité !

Ensuite, viennent les pages dédiées aux cours religieux comme « Havre Du Savoir » qui poste régulièrement des vidéos et des articles en ligne pour les personnes voulant apprendre, se remémorer ou compléter leur savoir. Les valeurs éthiques et morales qu’ils veulent promouvoir sont présentées généralement par le professeur Hassan Iquioussen, un conférencier membre de l’UOIF. Il est le fondateur de l’association « Jeunes Musulmans de France », et est connu comme prêcheur des cités. Ses discours sont accessibles à la jeunesse.

La plateforme des réseaux sociaux sont pour eux une aubaine de transmission aux jeunes. Cependant, les cours doivent être suivis et surveillés par un référent. Ne pas laisser une seule personne nous apprendre. Nous avons la chance d’avoir beaucoup d’intellectuels musulmans dans le monde pour avoir la meilleure étendue de savoir possible.

Ce qui nous amène à la page Facebook « Darifton & Compagnie » qui traduit des prêches, des invocations, des courts-métrages en français ou en anglais. Leur but est qu’un maximum de croyants et croyantes puissent accéder au savoir des professeurs et savants arabes. Comme le professeur et sheikh, Omar AbdelKafi qui intervient sur la chaine Al Shariqa des Emirats Arabes Unis. Ou d’autres sheikhs, comme Nabeel Al’Awadi, sheikh Rachid Arachid.

Sondage « Sheikh Facebook »

sondage facebook réseaux sociaux
Un sondage a été réalisé auprès d’un échantillon de femmes adeptes des réseaux sociaux. À la question : « Allez-vous souvent sur les pages Facebook dédiées à l’Islam ? » la majorité a répondu oui et y va très souvent. Cependant, un quart des participantes ne suivent pas du tout ce type de pages.

Par exemple, Ranim 22 ans dit à ce sujet : « Généralement, je n’ai pas l’impression que ces pages-là m’apportent vraiment quelque chose. Les sources ne sont pas très claires, je ne sais pas qui est derrière l’écran. Les commentaires des gens sont trop hors sujets. Et je ne sais pas, cela ne me touche pas trop, je crois… Un cours sur Iqra me touchera et m’apprendra largement plus ! ».

Il est vrai que la génération de nos parents parait bien lointaine, mais la technologie est là. À nous de savoir faire la part des choses. Utilisons les nouvelles technologies pour faire le bien.

*Ask.fm est un réseau social qui consiste à poser des questions en anonyme. Le bénéficiaire peut partager ses réponses sur les réseaux sociaux, notamment via Facebook ou garder ses réponses sur le site.

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

6 trucs à savoir et appliquer pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !