Comme un appel à la conscience humaine, et à la fraternité musulmane, l’ONG Life a mis en place une campagne au style original, et qui donne le sourire.

La campagne Sakaïï, c’est quoi ?

Tout d’abord, que veut dire Sakaïï ? Non, ce n’est pas la marque d’un nouveau thé bio, ou celui d’un arbre chinois. Sakaïï est la contraction de “ça caille”. Avouez que vous aussi, vous n’aviez pas fait le rapprochement.

Comme Life le dit donc : “Sakaïï, mais on va arranger ça”. Il s’agit effectivement d’une campagne de lutte contre le froid, mais pas comme les autres. En effet, bien que cette campagne permette aussi d’apporter une aide aux plus démunis en France en distribuant des repas chauds et des sacs de couchage ; le but est surtout d’aller à ceux qui en apparence vivent bien, mais qui en hiver sont éprouvés par le froid dans l’indifférence la plus totale.

Life demande à Naïmen : “Est-ce que le froid entre dans la maison la nuit ?”
Naïmen : “On allume le feu, et on a nos couvertures”
Life : “Si vous allumez le feu ou que vous vous couvrez, vous avez moins froid ?”
Naïmen : “Non”

Apporter du confort et de la dignité en Algérie, en Tunisie, et au Maroc

Bien qu’en été, le “bled” soit la destination favorite des Maghrébins ; en hiver, cette terre de souvenir est tout de suite moins accueillante. Avec des températures glaciales la nuit, des infrastructures incapables de résister au froid, ou tout simplement des routes barrées à cause de la neige, des coupures de gaz et d’électricité ; c’est tout le quotidien de ces familles qui se voit bloqué en attendant la fin de l’hiver, et en priant qu’il ne provoque pas de décès.

C’est pourquoi Life veut apporter son soutien à ces populations vivant dans des endroits très reculés, pour leur permettre de traverser l’hiver aussi confortablement que nous-même, nous le faisons au sein de nos foyers qu’il nous tarde de retrouver quand il fait froid.

Une dignité à nous faire douter du besoin

À travers la vidéo réalisée par Life, et le témoignage de Naïmen, on découvre effectivement que contrairement à ce que l’on pourrait penser, le froid n’est pas la conséquence de la neige, mais plutôt de températures glaciales sans moyen suffisant pour y faire face.

C’est presque en leur tirant les vers du nez, que Life découvre que ces populations se retrouvent dans l’obligation de stopper la scolarité de leurs enfants le temps de l’hiver, qu’elles se réchauffent comme elles le peuvent à cause du manque d’isolation, qu’elles doivent aller chercher de l’eau dans le froid, très loin de leur lieu d’habitation malgré l’âge avancé et le corps fatigué ; et qu’elles n’ont pas les ressources financières suffisantes pour apporter plus de confort dans leur vie. Pourtant, malgré toutes les graves conséquences que le froid peut avoir, et la vie difficile que cela entraîne ; c’est une leçon d’endurance, d’humilité et de gratitude que l’on reçoit. Nous amenant non seulement à nous remettre en question sur comment aurions-nous vécu cette vie, mais surtout, qu’attendons-nous pour changer la leur ?

life sakai campagne

Vouloir pour son frère ce que l’on exigerait pour soi-même

Sakaïï est bien une campagne qui n’a pas froid aux yeux puisque ayant pris conscience de leur situation, Life leur a proposé d’exposer leurs besoins afin que par leur biais une aide soit apportée. La demande exprimée s’est principalement orientée vers des moyens de chauffage, ou des vêtements et couettes chaudes. C’est ainsi qu’il est possible de financer un kit parmi les deux proposés, à savoir : un kit à 29 € (une veste, un sac de couchage, une couette + repas chaud en France), et un kit à 99 € (un chauffage, une bouteille de gaz + repas chaud en France). Ou bien, de donner une somme libre permettant à Life d’apporter une aide plus poussée sur le terrain.

“Que vos aumônes aillent de préférence aux indigents qui, se vouant à la cause de Dieu, sont incapables de parcourir le monde en vue de gagner leur subsistance. À voir l’attitude si digne de ces pauvres, on les prendrait pour des gens à l’abri du besoin. C’est à cet aspect particulier qu’on les reconnaît, car ils n’importunent personne de leurs demandes. Quelque secours que vous leur portiez, Dieu en sera toujours informé” Sourate 2 Al-Baqara ; verset 273

Comme la lumière de la pleine lune qui a éclairé la société médinoise juste après l’hégire ; soyons, nous aussi, cette lumière salvatrice pour nos frères qui endurent dans notre indifférence, mais qui sont pourtant exemple de l’une des plus belles qualités de la foi, à savoir l’endurance. Offrons-leur la fraternité.

Article sponsorisé.

Laissez un commentaire !