Aujourd’hui, manger du chocolat est souvent perçu comme une infraction au Code des préjugés alimentaires. On pense directement à la prise de poids, au diabète et bien d’autres maux. Pourtant il s’avère être un allié de taille pour notre santé ! Entendons-nous bien, le chocolat dont il est question est le chocolat noir, riche en cacao car les effets bénéfiques sont essentiellement dus au cacao qu’il contient.

1. Un excellent antioxydant

Le chocolat contient des polyphénols, molécules naturelles responsables de la couleur de nombreux de végétaux. Les polyphénols sont des antioxydants qui piègent les radicaux libres, toxiques pour les cellules de notre organisme. Ainsi, ces polyphénols diminuent le stress oxydatif des cellules, responsable du vieillissement de nos cellules et réduisent les risques de cancérisations et de maladies cardio-vasculaires.
Le chocolat noir contient 0,80 % de polyphénols et le chocolat au lait 0,50 %. À titre de comparaison, le thé vert en contient 0,30 %. Le chocolat est donc un allié pour lutter contre les rides et la mauvaise mine.

2. Son combat contre le mauvais cholestérol

Le chocolat noir contient en moyenne 35 % de matière grasse, le beurre de cacao. Grâce à sa composition en acides gras, il libère dans l’intestin plus de 70 % d’acide oléique, qui participe à l’élimination du cholestérol et à la prévention de l’athérosclérose. À ne pas confondre avec le chocolat au lait, qui lui contient des graisses animales favorables, elles, au mauvais cholestérol.

3. Alternative au café : le chocolat est un stimulant

Les méthylxanthines sont des molécules naturelles que l’on trouve dans les plantes stimulantes telles que café, cacao, thé… Dans le cacao, la caféine est peu présente mais est compensée par la présence de théobromine. Ces deux substances sont des substances de l’éveil. C’est pour cette raison que le chocolat est considéré comme un bon tonique et stimulant. La théobromine stimule le système nerveux central et améliore les performances musculaires et cognitives.

4. Un antidépresseur naturel

On a tendance à attribuer au chocolat des propriétés antidépressives de par la présence de magnésium. C’est vrai, mais cette vertu provient SURTOUT de la présence de molécules proches des endorphines : la phényléthylamine, la sérotonine et le tryptophane précurseur d’endorphines. Les endorphines sont des substances naturelles, sécrétées par notre propre organisme, qui possèdent des propriétés apaisantes. Le chocolat permet la synthèse de substances régulatrices de l’humeur. D’ailleurs ce n’est pas un choix quelconque lorsque dans de nombreuses scènes au cinéma, on aperçoit une jeune fille en larmes une boite de chocolat entre les mains: ELLE SE REMONTE LE MORAL grâce au tryptophane contenu dans le chocolat et régule son humeur. Enfin, il est judicieux de consommer du chocolat en période d’examens ou de stress puisqu’il comporte des vertus stimulantes et anti-stress.

5. Un bon lot d’oligo-éléments

Le chocolat contient de nombreux et importants oligo-éléments. 100 g de chocolat à 70% de cacao couvrent 20 à 50 % des besoins journaliers de l’adulte en magnésium, phosphore, potassium, cuivre et fer. Ce qui n’est pas négligeable. Il contient également du fluor qui aide à la prévention des caries.

Votons pour le remboursement du chocolat par la sécurité sociale !

Laissez un commentaire !