Sihame Assbague, et la rage de bon matin !

Par Ayah

Publié le 12 octobre 2019
Rubrique : Actualité

Sur Instagram, Sihame Assbague, journaliste et militante, a fait part d’une opinion largement partagée au lendemain d’un acte islamophobe public et décomplexé. En effet, un mère accompagnatrice voilée s’est vue humilier devant toute une assemblée. Julien Odoul, Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, a demandé à ce qu’elle retire son “voile islamique”. Scène choquante, qui fait suite à l’appel de délation tout aussi choquant d’Emmanuel Macron. Alors, nous avons décidé de partager ce texte de Sihame Assbague qui mérite d’être lu.

“La rage de bon matin” de Sihame Assbague

“À Dijon, une femme qui était venue accompagner la classe de son fils au conseil régional a été la cible de la haine raciste d’élus d’extrême-droite. Après avoir déversé leur fiel islamophobe, ils ont demandé à ce qu’elle quitte la salle. Devant le refus de la présidente de séance, qui s’en est tenue au réglement intérieur, ils sont finalement eux-mêmes partis… aux cris de “Soumission”. Le tout devant les regards médusés des écoliers venus découvrir “le fonctionnement démocratique des institutions”. Le tout devant le fils de cette femme. Le chérubin a fini en larmes, réconforté par une maman dont on devine la dignité, la force, le courage, malgré la violence de l’attaque qu’elle vient de subir. Lionne défend lionceau.

L’islamophobie, dans toute sa splendeur, avec son impact sur les hommes et les femmes qui le subissent, mais aussi sur les enfants, qui assistent impuissants, aux humiliations infligés à leurs parents. Comment pense-t-on qu’ils vont grandir, sérieusement ?

Et de cette scène, de cette violence raciste, tout le monde parlera. Ça tapera sur le Rassemblement National, ça focalisera sur l’extrême-droite. Mais ça oubliera que tous ont leur part de responsabilité. Il y a ceux qui, à gauche comme à droite, dans les médias ou chez les politiques, directement ou indirectement, ont contribué à construire les musulmans, et notamment les femmes qui portent le voile, comme menaces de l’intérieur.

À commencer par ce gouvernement & ses “signaux faibles“. Mais quels signaux faibles ? Ce qu’on voit nous, ce sont les signaux forts de radicalisation raciste & ce qu’on sait, c’est qu’ils provoquent, ce qu’ils abîment, ce qu’ils détruisent.

Et il y a ceux qui n’ont rien dit. Ceux qui ont laissé faire. Ceux qui n’ont pas été à la hauteur des enjeux. Ceux qui se disent encore aujourd’hui “oui, d’accord il y a du racisme mais quand même…”. Les “oui-mais” donc. Les “pas-maintenant”. Les “c’est-pas-ça-le-vrai-problème”.

Notre seule issue, c’est l’engagement. Notre seule issue, c’est le collectif. Notre seule issue, c’est la lutte politique organisée. Pour nos parents. Pour nos frères & soeurs. Et pour nos enfants.

Bref, la rage de bon matin”

Les faits

Rejoignez-nous sur les réseaux !

Les dernières news !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

Oh my hair ! Les trucs pour de beaux cheveux !

S'il y a bien un problème universel chez nous les filles en dehors des boutons, du poids, de la peau, des sourcils, de la cellulite, des ongles, de l'épilation, des cernes, du teint, de la taille. Ce sont les cheveux ! Oui, on rêve toutes de beaux cheveux de...

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This