Nombreuses sont celles qui, à l’approche du mariage, ont une crainte immense : la nuit de noces. Événement marquant dans la vie des jeunes femmes, cette nuit est très importante. Bien que l’on entende d’étranges traditions à ce sujet, il faut savoir discerner le vrai du faux. Et comprendre que dans l’Islam, c’est un moment intime et précieux. À la lumière de l’ouvrage du cheikh Amr Abd Al-Mun3im Salim « Les règles du mariage », nous tenterons de dissiper craintes et angoisses. Voici quelques sunna de la nuit de noces qui, nous espérons, permettront de l’appréhender avec plus de sérénité.

La sunna lors de cette nuit est « complète, parfaite et éminemment belle » comme le dit le cheikh Amr Abd Al-Mun3im Salim.

Saluer la mariée

En effet, il est recommandé à l’homme de saluer son épouse lorsqu’il entre dans la chambre nuptiale. Et ce, en disant : « Al-Salam 3aleykum ». On le constate dans le hadith d’Um Salama (radia Allahou 3anha) : « Lorsque le Prophète saws l’épousa, il lui a adressé le salut au moment où il est entré dans la chambre nuptiale » rapporté par Abd Al-Shaykh Ibn Hayyan. Le cheikh explique que c’est une des meilleures façons d’apaiser l’épouse, et de diminuer son angoisse. Car elle s’apprête à découvrir quelque chose qu’elle ne connaît pas.

Offrir à boire à la mariée

Une fois le salut passé, il est recommandé que le mari offre à son épouse une boisson sucrée (jus, lait, ou quoi que ce soit d’autre). Elle se sentira plus à l’aise, et pourra profiter d’un moment agréable avec son mari.

À ce propos, Asma Bint Yazid (radia Allahou 3anha) a dit : « Je parais Aïsha (radia Allahou 3anha) pour le messager d’Allah saws. Puis je suis partie inviter le Prophète saws pour la cérémonie du levé du voile de la mariée [jilwa]. Il est venu et s’est assit à côté d’elle. On lui a offert un gobelet rempli de lait dont il a bu. Puis le Prophète saws lui a présenté le gobelet. Elle a baissé la tête par timidité. Asma a repris : « Je l’ai réprimandé et je lui ai dit : « Prends de la main du Prophète saws ! » Elle a pris le gobelet et en but un peu » Rapporté par Ahmad.

Prier deux rak3a avec la mariée

Après leur collation, les époux prient ensemble deux unités de prière. Cela leur permettra notamment, d’apaiser leur cœur, et d’avoir la concorde dans leur relation charnelle in sha Allah. Abu Wa’il a dit : « Un homme de Bujayla est venu voir Abdallah Ibn Mas3ud et lui a dit : « J’ai épousé une jeune vierge et je crains qu’elle me répugne ». Abdallah lui a répondu : « La concorde vient d’Allah swt, et la haine vient du diable qui engendre la répulsion vis-à-vis de ce qu’Allah lui a rendu licite. Lors de la nuit de noces, demande-lui de prier deux Rak3a derrière toi » » Rapporté par Abd Al-Razzaq.

Invoquer la bénédiction d’Allah swt sur la mariée

Ensuite, un autre acte d’adoration vient ponctuer le processus. L’époux pose sa main sur le front de son épouse pour demander à Allah swt la bénédiction. Abdallah Ibn Amr Ibn Al-3as (radia Allahou 3anho) relate : « Le Prophète saws a dit : « Lorsque l’un d’entre vous épouse une femme, ou achète une servante, qu’il dise : « Ô Allah ! Je te demande de me donner de son bien et du meilleur de la nature innée dont tu l’as dotée. Et je demande ta protection contre son mal, et contre les vices de la nature innée dont tu l’as dotée » ». Dans une variante, il a ajouté : « Puis, qu’il mette sa main sur le front de son épouse et qu’il demande à Allah la bénédiction » Rapporté par Abu Dawud.

Se faire belle pour cette nuit

N’oublions pas, yabanat, qu’il est aussi sunna de s’apprêter pour cette nuit. Il faut que le mari voit son épouse sous une apparence plaisante. Il est de coutume qu’elle se fasse préparer, par une ou plusieurs autres femmes. Les femmes pourront ainsi la conseiller, lui tenir bonne compagnie pour ce moment important.

En racontant le mariage du Prophète saws avec Safiyya Bint Huyay (radia Allahou 3anha), Anas Ibn Malik (radia Allahou 3anho) a dit : « Quand il était en route, Um Sulaym l’a préparé pour lui, puis elle lui a présenté de nuit. Le lendemain matin, le Prophète saws était nouveau marié ». Dans une variante : « Puis, le Prophète l’a confié à Um Salim pour la parer et la préparer pour lui » Rapporté par Al-Bukhari. Al Nawawi nous éclaire avec deux définitions : « La préparer » c’est à dire la parer et l’embellir. Selon la coutume, avec tout ce qui n’est pas prohibé tel que le tatouage, le rajout de cheveux ou autre. Et « La présenter » veut dire : conduire en cérémonie la nouvelle mariée vers la demeure de son mari.

Les messieurs n’en sont pas dispensés non plus : Ibn Abbas (radia Allahou 3anho) a dit, par ailleurs : « Certes, j’aime me faire beau pour ma femme, de la même manière que j’aime qu’elle se fasse belle pour moi » Rapporté par Ibn Muflih.

Ainsi, nous constatons que même le rituel de la nuit de noces a été pensé par le Tout Puissant. Toutefois, cette liste est probablement non exhaustive, et Allah sait mieux. Nous souhaitons que la bénédiction soit au sein des unions de nos lectrices !

Laissez un commentaire !