Le stress, un mal bien connu, peut s’avérer être notre pire ennemi du quotidien. Détruisant non seulement l’instant, mais aussi la santé. Le gérer est donc essentiel !

Stress positif, stress négatif

Il existe deux types de stress : le stress négatif et le stress positif. En cas de stress négatif, la personne devient rapidement vulnérable et/ou irritable. Ce stress peut d’ailleurs être la cause de nombreux maux et maladies (ulcères gastriques, maux de tête, ou soucis psychologiques comme les troubles anxieux et dépressifs). Il a un impact négatif sur l’efficacité et de la productivité. Il peut aussi entraîner des problèmes relationnels.

À l’inverse, le stress positif ou « bon stress » est adapté à la situation. Il est une source de dynamisme et de motivation. Cette énergie procurée va être dépensée efficacement de manière à être plus performant. Ce stress est donc excellent dans les situations qui demandent une forte concentration sur des durées courtes et intenses.

Apprendre à se connaître

Pour bien gérer son stress, la première étape est de déterminer de quelle manière nous réagissons au stress. Quels sont les éléments qui déclenchent ces états de stress, et de quelle manière se traduisent-ils. Il est à noter que le stress est souvent déclenché par deux facteurs externes :

  • Soit les facteurs relationnels sont les conflits entre collègues, les critiques négatives, les difficultés de communication, les conflits familiaux, ou avec les amis et voisins.
  • Soit les facteurs matériels. Dans le milieu professionnel par exemple, il s’agit de la différence entre le travail prescrit et le travail réel effectué, la prise de décision, la gestion du temps, la quantité de travail à effectuer. Dans la vie courante, il s’agit du bruit, des problèmes d’argent, du logement, des transports…

Une fois l’origine déterminée, il est plus facile de travailler sur la réaction physique face à la situation stressante. Cela demande donc un réel travail sur soi pour agir plutôt que subir le moment. En effet, dans un état de pleine conscience de soi, il est facile de comprendre ce qu’il se passe et devenir maître de la situation. Comme si la personne sortait de son corps le temps d’un instant pour gérer la situation depuis l’extérieur d’elle-même. Comme une maman accompagnerait son enfant dans un moment de stress. Lui disant que tout ira bien, que ce qui est fait est fait, et que des réactions irrationnelles ne changeront rien à la situation. Ainsi, être conscient de soi et du moment est important pour rester maître de la situation, plutôt que d’être victime de soi-même.

Les bonnes résolutions pour se détendre au quotidien

En plus de l’exercice de la pleine conscience, il est important de mettre en place certaines habitudes pour habituer le corps et l’esprit à la paix intérieure :

  • Épuiser le stress par de l’activité physique : sport, yoga, méditation, jardinage… Ça permet à l’esprit de s’évader, et donc d’évacuer toutes les pressions externes.
  • Prendre du temps pour soi : prendre un bain, faire des soins beauté, des massages… Là aussi l’idée est de permettre à l’esprit de s’évader. Ce moment de détente vous permettra de faire pause, et de recharger vos batteries. Le temps utilisé pour se détendre n’est pas perdu. Il permet de gagner en productivité et en efficacité !
  • Apprendre de ses erreurs : il est nécessaire de ne pas répéter les schémas négatifs. Il faut remettre en question les situations similaires déjà vécues, de manière à mieux agir les fois suivantes. Nous avons toujours le pouvoir de mieux faire !
  • Pratiquer la positivité : c’est réellement la clé du bonheur et de la paix intérieure. Allah swt nous l’enseigne à travers le coran et la sunna, où le croyant est invité à être reconnaissant pour tout ce qu’il possède. Alors au moins 5 minutes par jour, prenez le temps de dire merci de vivre un jour de plus, et d’avoir toutes ces choses que Dieu vous a donné ! À force de vous concentrer sur le positif, les idées négatives et stressantes disparaîtront in sha Allah.
  • Se fixer des objectifs réalistes : il est préférable de découper des gros objectifs en plusieurs petits objectifs pour en faire des étapes. Ceci renforcera votre confiance quant à vos capacités d’atteindre cet objectif final puisque vous avez mis en place un plan.
  • Ne pas trop s’inquiéter de ne pas faire les choses dans le bon ordre : ce point rejoint le précédent. Un plan est important, mais parfois il arrive que l’ordre varie à cause d’élément extérieur. C’est la volonté de Dieu, une fois cette idée assimilée, il ne vous reste plus qu’à travailler à partir de là où vous vous trouvez ! Aussi, pensez à anticiper ce qui vous permettra d’avoir une marge de manœuvre plus important si vous n’avez pas une bonne capacité à travailler sous la pression ou avec des imprévus.

Bon à savoir

Nous avons la chance d’être musulmane, alors il faut en profiter. En plus du dhikr et de la prière qui ont le pouvoir d’apaiser le cœur pour se concentrer sur l’essentiel, les dou3as aident beaucoup. En voici une à retenir et à répéter à chaque fois que vous ferez face à une situation stressante :

« Allahouma la sahla illa ma ja3altahou sahlan wa anta taj3alou el hazna idha chi’tta sahlan », « O Seigneur, il n’y a de choses faciles que celles que tu facilites et tu es capable si telle est ta volonté de rendre facile ce qui est difficile ».

Et vous, comment vous faites pour gérer votre stress ?

Laissez un commentaire !