Le vendredi est un jour important en islam. C’est le jour où Adam (que la paix soit sur lui) a été créé, et c’est le jour où la fin du monde se reproduira. Mais c’est aussi le jour où les musulmans, surtout les hommes, ont l’obligation de se rendre à la mosquée pour la prière du vendredi. Voici donc 9 sunnas recommandées pour ce jour important de la semaine !

“Ô vous qui croyez, lorsque l’appel à la prière du vendredi se fait entendre, hâtez-vous de répondre à cet appel en cessant toute activité. Cela vaudra mieux pour vous, si vous le saviez ” Sourate 62 Al-Joumou3a (la prière du vendredi) ; verset 9

1. Faire el ghusl (les grandes ablutions) et utiliser le siwak

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Le ghusl du vendredi est obligatoire pour chaque personne pubère. Ainsi que d’utiliser le siwak et de mettre ce qu’il peut comme parfum ». Rapporté par Nasai, d’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah les agrée).

Le vendredi est l’occasion de remettre les compteurs à zéro. Le ghusl est l’une des premières étapes indispensables du vendredi. Ensuite, deux autres sunnas sont fortement recommandées : l’utilisation du siwak et mettre du parfum. Le parfum ne concerne que les hommes, puisque les femmes ne doivent pas en mettre à l’extérieur de chez elles. 

2. Lire sourate Al-Kahf

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui lit la sourate Al Kahf le jour du vendredi, il est éclairé par une lumière entre les deux vendredis (C’est à dire entre le vendredi où la personne l’a lu jusqu’au vendredi suivant) ». Rapporté par Al Bayhaqi, d’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah les agrée).

Sourate Al-Kahf est une sourate dont les bénéfices sont nombreux. Tant du fait du contenu même de la sourate dont les enseignements sont infinis. Que du fait de sa valeur en ce jour important. Si vous ne pouvez pas la lire, alors écoutez-la attentivement pour en tirer profit in sha Allah.

3. Multiplier les prières sur le Prophète Muhammad saws

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Multipliez les prières sur moi le jour du vendredi car les prières de ma communauté me sont présentées chaque vendredi. Et celui d’entre eux qui prie le plus sur moi sera celui dont la place sera la plus proche de moi ». Rapporté par Al Bayhaqi, d’après Abou Oumama (qu’Allah les agrée)

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Multipliez les prières sur moi le jour du vendredi car certes Djibril est venu de la part de son Seigneur pour me dire : “Il n’y a aucun musulman sur la terre qui prie sur toi une seule fois sans que Moi et Mes anges ne prions sur lui dix fois (La prière d’Allah sur Son serviteur signifie qu’Il le mentionne auprès des anges rapprochés)” » . Rapporté par Tabarani, d’après Anas Ibn Malik (qu’Allah les agrée)

Parmi les actions qui peuvent rapporter gros le vendredi, se trouve la prière sur le Prophète Muhammad saws. (Dire : Allahouma salli wa salim wa barek 3ala sa-idina Muhammad wa 3ala a-lihi wa sahbihi wa salim taslima). En priant sur lui, nous sommes très lourdement récompensés, et de manière bien plus importante que nous pourrions le penser. Dieu nous accorde de l’importance, et les anges prient en notre faveur. Par conséquent, notre vie est facilité et nos dou3as entendues in sha Allah. 

4. Multipliez les invocations 

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a mentionné le vendredi, et il a dit : « Il y a dans ce jour une heure durant laquelle aucun serviteur musulman qui est debout en train de prier demande une chose à Allah sans qu’il ne la lui donne ». Et il fit signe avec sa main pour montrer qu’elle est courte. Rapporté par Bukhari et Muslim, d’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée)

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Cherchez l’heure que l’on espère (celle où Dieu exauce toutes les dou3as) dans le jour du vendredi après la prière du 3asr jusqu’au coucher du soleil » rapporté par Tirmidhi, d’après Anas Ibn Malik (qu’Allah les agrée)

Gardez bien en tête qu’il y a un moment très précieux le jour du vendredi. Raison pour laquelle, il s’agit d’une sunna que de multiplier les dou3as tout au long de la journée dans l’espoir de tomber sur ce moment alors que nous demandons à Dieu. Qu’Allah swt nous accorde à tous et à toutes d’effectuer une dou3as qui nous est chère durant ce moment in sha Allah.

5. Se parfumer (les hommes uniquement) et bien s’habiller

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui fait le ghusl le jour du vendredi, met du parfum s’il en possède, met son plus bel habit, puis part à la mosquée et prie autant qu’il lui plaît sans gêner personne. Puis se tait jusqu’à ce qu’il prie (pour écouter le sermon), alors ceci est une expiation de ce qu’il y a jusqu’au vendredi suivant » rapporté par Tabarani, d’après Abou Ayoub Al Ansari (qu’Allah les agrée)

La prière du vendredi est un moment important dans la semaine du croyant. Un moment où les croyants se réunissent en nombre pour bénéficier d’un rappel profitable in sha Allah, et prier Dieu de la meilleure et plus belle des manière. En cela, l’apparence est importante tant par respect pour Allah swt, que pour les autres fidèles. Être sur son 31 participe au plaisir de la joumou3a, et donne une image charismatique des musulmans auprès des non-musulmans qui voient les fidèles affluer vers les mosquées.

6. Se rendre à la mosquée à pieds

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Lorsque l’on fait l’iqama pour la prière (le second appel avant le début de la prière) ne vous y rendez pas en vous dépêchant. Allez y en marchant. Vous devez y aller calmement, et ce que vous atteignez priez-le, et ce que avez manqué complétez-le ». Rapporté par Bukhari, D’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée)

Il est de la sunna de se rendre à la mosquée de préférence à pieds. En marchant calmement, même si on est en retard. Le fait de marcher vers la mosquée est un moment précieux d’abord du fait de sa valeur puisqu’un pas nous élève d’un degrés, et l’autre efface un péché. Mais aussi, parce que c’est un moment où l’on peut faire du dhikr en marchant.

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui se purifie dans sa maison, puis marche vers une maison parmi les maisons d’Allah (mosquée) afin d’accomplir une obligation parmi les obligations d’Allah (prières), alors  lorsqu’il fait deux pas (marcher), un pas efface un péché, et l’autre l’élève d’un degré ». Rapporté par Muslim, D’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée)

7. Arriver tôt à la mosquée

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Quand c’est le jour du vendredi il y a à chacune des portes de la mosquée des anges qui notent les gens dans l’ordre. Lorsque l’imam s’assoit ils plient les feuillets et viennent écouter le rappel ». Rapporté par Bukhari, d’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée)

Le jour du vendredi, ce n’est pas seulement la prière de joumou3a (obligatoire pour les hommes). C’est aussi le sermon qui fait partie intégrante de l’importance du moment. En cela, il convient d’arriver tôt pour écouter le sermon (qui a la valeur de deux rak3ates), et pour ne gêner personnes dans la salle de prière. Ainsi, en arrivant tôt, vous serez de ceux dont les noms sont écrits sur le registre d’entrée à la mosquée. Il est aussi à noter que ceux qui arrivent tôt, sont ceux qui ont les places les plus avancées pour la prière. Donc les plus proches du paradis. D’ailleurs, personne n’est en droit de vous demander de reculer d’un rang. Pas même une personne plus âgée.

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a interdit qu’un homme fasse lever son frère de l’endroit où il était assis pour qu’il s’y assoie. Ibn Jourayj a dit : « J’ai dit à Nafi3 (celui qui rapporte ce hadith) : « Et pour le vendredi ? »» Il a répondu : « Pour le vendredi et autre » rapporté par Bukhari et Muslim, d’après Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée)

Pour celles et ceux qui arriveraient en retard, une fois que la prière a déjà commencé, il convient d’entrer dans la prière au moment où vous arrivez, puis au lieu de terminer avec la majorité, vous continuez jusqu’à compléter deux rakates.

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui attrape une rak3a de la prière du joumou3a, qu’il en prie une autre ensuite » rapporté par Ibn Maja, d’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée)

8. Prier deux rak3ates en entrant dans la mosquée

Un homme est venu alors que le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) faisait le sermon le jour du vendredi. Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) lui a dit : « Est-ce que tu as prié ô untel ? ».
Il a répondu : « Non ».
Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Lève toi et prie deux rak3ates ». Rapporté par Bukhari et Muslim, d’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée)

Cette sunna est valable même en dehors du vendredi. Il est de la sunna que de prier deux rak3ates en entrant dans une mosquée. Dans le cas où la personne arrive pendant le sermon, il faut quand même faire les deux rak3ates, mais de manière plus concise. 

D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), Soulayk Al Ghatafani (qu’Allah l’agrée) est venu à salat joumou3a alors que le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) faisait la khotba et il s’est assis. Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) lui a dit : « Ô Soulayk ! Lève toi et prie deux unités de prières et fais les concises ». Puis il a dit : « Lorsque l’un d’entre vous vient le jour du vendredi alors que l’imam fait son sermon qu’il fasse deux unités de prière et qu’il les fasse de manière concise ». Rapporté par Muslim. 

9. Écouter attentivement le sermon

Le Prophète (Salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Assistez au rappel et rapprochez vous de l’imam (lors du sermon du vendredi) car certes un homme ne cesse de s’éloigner jusqu’à ce qu’il soit retardé dans le paradis même s’il y rentre ». Rapporté par Abou Daoud, d’après Samoura Ibn Joundoub (qu’Allah les agrée).

Le sermon du vendredi a la valeur deux rak3ates, raison pour laquelle la prière qui suit le sermon ne fait que deux rak3ates, au lieu de quatre de salat el Dhor. Il est donc important d’arriver à l’heure pour écouter attentivement le sermon qui est un rappel pour chacun et chacune. Une occasion de se remettre en question, d’apprendre, de s’améliorer…

Ainsi, il est de la sunna de se rapprocher le plus possible du imam pour être le plus attentif possible à son sermon. En cela, il n’est pas autorisé de discuter, ce qui d’ailleurs gênerait les autres. Et il n’est pas non plus autorisé de regarder son téléphone, tripoter des choses qui vous passerez sous la main. Le but du sermon est de rappeler les croyants à la bonne voie, donc il faut être concentré et méditer ce qui est dit.

D’après Nafi3, Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a vu deux hommes parler alors que l’imam faisait son sermon le jour du vendredi. Il leur a alors jeté des petits cailloux pour les faire taire. Rapporté par l’imam Malik. 

En conclusion, nous vous souhaitons une joumou3a moubaraka in sha Allah. Et que cet article vous soit bénéfique à vous et à nous in sha Allah. Le Prophète (salalahou 3aleyhi wa salam) a dit : « Celui qui fait les ablutions parfaitement puis se rend au joumou3a (prière du vendredi), écoute et se tait (le sermon de l’imam) il lui est pardonné les péchés entre ce moment et le vendredi suivant et trois jours supplémentaires. Et celui qui touche les cailloux (ne pas être concentré sur le prêche et toucher à ce qui se trouve autour de soi) a certes agi de manière futile » rapporté par Muslim, d’après Abou Houreira (qu’Allah les agrée).

Laissez un commentaire !