fbpx

#UnFoulardPourUnir, le flop total ! Mais pourquoi ?

Aujourd’hui, mercredi 30 octobre devait avoir lieu #UnFoulardPourUnir. Un événement inspiré de #HeadscarfForHarmony qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande après l’attaque de ChristChurch qui a fait de nombreux morts. Mais ici, c’est la France, différente mentalité face à la gravité d’un problème social…

#UnFoulardPourUnir, le flop !

Dès que nous avions commencé à partager au sujet de cet événement, l’engouement a été relativement important. (Si vous voulez en savoir plus sur #UnFoulardPourUnir, c’est par ici). De nombreux détracteurs de l’islam et du foulard avait d’ailleurs perçu cet événement comme une menace. Au point où Zohra Bitan, fameuse détractrice de l’islam, avait tweeté à ce sujet : 

Côté chiffre, nos posts au sujet de #UnFoulardPourUnir ont cumulé sur nos trois réseaux sociaux plus 20K vues de couverture. Et environ 7% de cette couverture ont interagi avec nos posts. Les chiffres étaient donc suffisants pour déclencher une trend sur Twitter et faire prendre plus d’ampleur à l’événement. Mais le jour J, il se trouve que seules 5 personnes sont passées à l’action. 5 personnes que l’on remercie d’avoir répondu présent !

Mais alors pourquoi un flop ?

Nous n’avons pas de raisons scientifiques pour expliquer ce raté magistral, mais de nombreux éléments peuvent l’expliquer. La raison la plus rationnelle serait que peut-être nos posts n’étaient pas assez pertinents. Ou bien que le hastag #UnFoulardPourUnir n’était pas assez convaincant. Ou encore, que l’événement tout court ne semblait pas assez intéressant. Même si du coup, aujourd’hui aurait été une date parfaite en réponse notamment, au vote du Sénat qui veut interdire le foulard pour les accompagnatrices…

L’autre aspect qui pourrait expliquer ce flop est la mentalité du côté des musulmans comme des non-musulmans. Point qui prouve d’ailleurs que les Français ont beaucoup plus en commun qu’ils ne pourraient le croire. Dans des pays aux mentalités anglo-saxons, ou du moins possédant des mentalités plus prônes à militer, l’idée de cet événement aurait existé au lendemain même du lynchage de la maman accompagnatrice. Mais en France, il y a une passivité assez paradoxale au vu de la gravité de la situation. Qu’y faire ? Une action de masse ne peut avoir lieu qu’en masse. Une masse qui porte une idée et en fait une réalité qui peut aller bien au-delà des espérances et objectifs fixés.

“À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis” Martin Luther-King

Bref, en conclusion, un flop plutôt frustrant dans la mesure où des efforts ont été déployés. Un engouement relativement important a été créé autour de #UnFoulardPourUnir. Une possibilité de faire entendre une majorité tenue silencieuse. Mais le jour J, quasiment aucun passage à l’acte. Alors, est-ce de la peur. De la lâcheté ? De la fainéantise ?

Dans la même catégorie : 

0 commentaires

Laissez un commentaire !

Pin It on Pinterest

Share This